-- -- -- / -- -- --
Sports

Ould Ali : “Nous n’admettrons aucune déstabilisation de la FAHB”

Ould Ali : “Nous n’admettrons aucune déstabilisation de la FAHB”

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, a exprimé son “rejet total” de toute tentative de déstabilisation de la Fédération algérienne de handball (FAHB) et de la sélection nationale à quelques jours du début du Championnat d’Afrique des nations de handball 2018 au Gabon (17-27 janvier), soulignant la nécessité de conjuguer les efforts, de faire preuve de sagesse et de soutenir la formation nationale.

“En tant que ministre de la Jeunesse et des Sports, j’affirme qu’il n’y aura pas de retrait de confiance au président de la Fédération de handball et nous rejetons toute tentative de déstabilisation de l’instance fédérale et de la sélection nationale à quelque jours du début du Championnat d’Afrique des nations de handball 2018. Ceci est inadmissible et nous le rejetons catégoriquement.

Il faut faire preuve de sagesse et recourir au dialogue en cas de différends entre certaines parties”, a déclaré le ministre, dans une déclaration à l’APS, en marge de sa visite aux cadets de l’entraineur, Sofiane Hiouani, pendant leur séance d’entrainement à la salle omnisports relevant de la Protection civile de Dar El Beida (Alger). Dans le même contexte, le ministre a indiqué que “le président de la Fédération est présent parmi nous et il supervise les préparatifs de l’équipe nationale.

J’appelle tous les membres du bureau fédéral à coopérer et à conjuguer les efforts en vue d’assurer la stabilité au sein de la Fédération et encourager les membres de l’équipe lors du rendez-vous africain au Gabon, et de ce fait, nous n’avons pas le droit à l’erreur”.

Le ministre a indiqué que le ministère tend à assurer tous les moyens aux coéquipiers de Messaoud Berkous pour honorer l’emblème national, promettant à ces derniers de “leur accorder des primes en cas de résultats positifs et de qualification au mondial”.

Pour sa part, le président de la Fédération algérienne de Handball (FAHB), Habib Labane, a déclaré à l’APS que l’assemblée générale de la fédération est seule habilitée à lui retirer la confiance en tant que président de cette instance, pointant du doigt les deux membres du bureau fédéral lesquels, selon lui, tentent de déstabiliser la fédération. Il a ajouté les noms des deux membres en question seront révélés lors de la prochaine réunion du bureau fédéral.

“Le temps choisi par certains membres du Bureau exécutif de la fédération pour créer cette polémique, témoigne de leur intention de perturber et déstabiliser l’équipe nationale avant le début de la coupe d’Afrique des nations, et on se demande quel en est l’objectif”, a ajouté le président de la FAHB.

Neuf membres du Bureau exécutif de la FAHB avaient adressé un courrier au premier responsable de la fédération, dans lequel ils ont dénoncé de “graves dérives” relatives à la gestion de l’instance fédérale.

“Mis à part une réunion de prise de contact et de répartition des postes de manières informelle, aucun procès-verbal de délibération n’a été dressé et signé par les membres (…) aucune session statutaire n’a été convoquée”, lit-on dans la lettre adressée à Habib Labane.

Les membres contestataires ont soulevé l’”absentéisme” fréquent du président de la FAHB, tout en regrettant ses décisions prises d’une manière unilatérale. Habib Labane avait été élu président de la FAHB le 1er avril dernier en remplacement de Said Bouamra qui a décidé de ne pas briguer un nouveau mandat olympique.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email