-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ould Abbès:«Seul Dieu et moi le savons»

Ould Abbès:«Seul Dieu et moi le savons»

Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, semble déjà connaître le futur candidat à la présidentielle de 2019 qui sera proposé par le vieux parti. « Seul Dieu et moi le savons », a-t-il rétorqué face à l’insistance des journalistes sur l’identité du futur candidat qui sera soutenu par le parti. Tout en se gardant de donner un nom, le porte- parole de l’ex-parti unique a précisé toutefois que le futur candidat n’aura pas un programme propre à lui puisqu il se référera au programme 2020-2030 déjà élaboré par le président de la République.

Ould-Abbès a affirmé une fois de plus que le candidat à la présidentielle de 2019 qui sera recommandé par le Front devra impérativement faire partie des militants du FLN. « Le parti qui a libéré le pays doit avoir un candidat issu de sa formation politique afin de préserver ses acquis historiques », a-t-il souligné hier lors de l’installation du Comité national relatif au bilan des réalisations présidentielles depuis 1999. « Nous sommes la première force politique du pays ; nous sommes majoritaires aux deux chambres du Parlement, aux APC et aux APW, et le candidat qui sera proposé par le parti doit être un des nôtres », a-t-il justifié. Il a poursuivi que le FLN se distingue des autres formations politiques du fait qu’il est le seul à exister dans toutes les wilayas… « Et dans la mémoire du peuple. » Interrogé sur l’absence des membres des autres partis politiques au sein de ce comité national, bien qu’ils aient participé à la mise œuvre de ce programme, Ould Abbès a répondu qu’effectivement, « il y a des ministres issus des autres partis politiques au sein du gouvernement, notamment suite aux alliances qui se sont formées en 2004 lorsque le parti traversait une crise. « Mais le capitaine du bateau, c’est bien le FLN », a-t-il insisté, en qualifiant ses militants de sentinelles qui préservent les acquis du vieux parti.

Comme pour pérenniser le programme présidentiel, le chef du l’ex parti unique a affirmé que le comité national relatif au bilan des réalisations présidentielles des vingt dernières années se transformera en instance nationale pour la poursuite du programme du Président pour 2020-2030. « Au cours de ces deux décennies, nous avons réalisé les infrastructures de base nécessaires au développement et à la prospérité du pays et nous pensons par la suite à l’ère de l’après-pétrole, à la sécurité alimentaire, l’écologie et bien d’autres secteurs », a-t-il détaillé, en assurant que son parti pense aux générations futures en agissant contre l’adage qui dit « après moi, le déluge ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email