-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ould Abbès : Satisfecit du FLN qui garde son leadership

Ould Abbès : Satisfecit du FLN qui garde son leadership

Le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbès, s’est dit « satisfait des résultats obtenus par sa formation politique lors des élections locales », grâce auxquels le parti demeure, estime-t-il, la première force politique du pays.

Cette réaction vient après l’annonce des résultats préliminaires du scrutin du 23 novembre par le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, lors de la traditionnelle conférence de presse postélection. Animant à son tour une conférence de presse au siège du parti à Alger, Ould Abbès a indiqué que les résultats des élections pour le renouvellement des membres des Assemblées populaires communales (APC) et des Assemblées populaires de wilaya (APW) « confirment, encore une fois, que le FLN demeure la première force politique du pays ».

 Il a précisé qu’« en obtenant la majorité des sièges de l’Assemblée populaire nationale (APN) puis des APC et APW, le FLN confirme sa primauté sur la scène politique algérienne », avec respectivement 603 APC et 711 sièges APW.

Cette victoire, faut-il le rappeler, était déjà anticipée par le SG du vieux parti. Et ce, lors de la campagne électorale, en réponse aux attaques, a-t-il dit, dont son parti a été victime.

« Ces attaques ne parviendront pas à ébranler sa confiance en une large victoire du scrutin du 23 novembre », avait-t-il souligné lors de son passage à Médéa le 8 novembre dernier.

En réponse aussi aux détracteurs de son parti, le SG du FLN a dit que ces résultats « estimables » sont un « camouflet » pour ceux qui remettent en cause la position du parti au niveau local et national. Par ailleurs, le SG de l’ex-parti unique n’a pas omis à cette occasion de saluer les efforts déployés par les cadres du parti durant la campagne électorale.

 Et de remercier aussi les citoyens pour « la confiance qu’ils ont accordée au parti », estimant que « la relation entre le FLN et les citoyens a gagné un nouveau souffle grâce à la politique de renouvellement et de rajeunissement ».

Il a tenu à rappeler, en outre, que les listes présentées par le FLN ont regroupé différentes catégories de la société : des jeunes, des femmes, des compétences scientifiques et des candidats de différentes tranches d’âge.

Concernant l’opération électorale, Ould Abbès a indiqué qu’elle « s’est déroulée dans de bonnes conditions en dépit de certaines altercations » qu’il a qualifiées de « simples malentendus dus à la forte concurrence entre les formations politiques ».

Il convient de rappeler que ce rendez-vous électoral a vu la participation de pas moins de 55 formations politiques, à côté d’un nombre considérable de listes indépendantes. Pour ce qui est de l’apport de ces élections à l’Algérie, Ould Abbès a affirmé qu’« elles honorent l’Algérie et les électeurs ont donné, ainsi, une leçon à tous ceux qui doutent de la stabilité du pays et du haut degré de maturité des Algériens ». 

Selon les spécialistes, les résultats de ce vote accordent une fois de plus la première place au FLN et lui permettent de garder ainsi la place qu’il occupe depuis 55 ans. Toutefois, et malgré l’avancée enregistrée par le parti dans ce scrutin, en comparaison avec les locales de 2012 où il avait remporté 528 APC, le SG du FLN a déclaré que la direction du parti examinera les raisons ayant conduit à la perte de certaines communes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email