-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ould Abbès reporte la réunion du CC au mois de mars 2018

Ould Abbès reporte la réunion du CC au mois de mars 2018

Est-ce la peur de résultats médiocres lors des deux derniers scrutins (législatif et local) qui a fait reculer Ould Abbès qui vient d’annoncer, à la surprise générale, le report au 19 mars 2018 de la réunion du comité central.

Le SG du FLN, Djamel Ould Abbès a reporté sine die et pour la seconde fois consécutive la réunion du comité central, prévue cette année, au mois de mars 2018. Attendu de pied ferme par ses adversaires qui le menacent d’une procédure de destitution, Ould Abbès a préféré la fuite en avant plutôt que d’affronter ses opposants.

Cette session, qui était attendue par l’ensemble des membres du CC, certains mêmes appelant à une convocation urgente d’une session extraordinaire, décevra une fois de plus sur la manière dont le règlement intérieur du parti est bafoué par le SG en personne.

Selon ces opposants le but de cette session est d’évaluer la situation du parti et de définir les responsabilités des uns et des autres, conformément aux textes statutaires et réglementaires du FLN.

Ils demandent dans ce sillage la formation d’une commission spéciale pour procéder à un inventaire complet des comptes immobiliers et financiers du parti.

Ces mêmes membres veulent également l’éviction et la dénonciation de toutes les personnes appartenant au FLN et qui versent dans la corruption. Ils estiment que le FLN est en danger et que la direction actuelle ne fait rien pour éviter sa mise à mort. Ces protestataires assurent qu’ils vont poursuivre leur « lutte » pour le redressement du FLN.

Un combat qu’ils inscrivent dans la durée. Ould Abbès, qui se sait sur la corde raide depuis quelques temps du fait des résultats médiocres obtenus lors des législatives et des élections communales, a réduit l’équation en annulant tout simplement cette session qui, du point de vue réglementaire, (statuts du parti) doit se tenir cette année.

Pourtant le SG du FLN, qui s’est efforcé de recoller les morceaux en allant à la rencontre des différents courants ignorés par son prédécesseur Amar Saâdani, a voulu montrer à tout le monde son côté rassembleur, mais il s’est vite aperçu que la tçàche de réconcilier tout le monde est plutôt ardue.

Plusieurs personnalités réputées pour leur opposition, parmi eux les ex-animateurs du mouvement de redressement, Abdelkrim Abada, Mohamed Seghir Kara, Salah Goudjil et Abdelaziz Ziari, l’ancien président de l’APN, et Belayat ont adhéré dans un premier temps à cette démarche. Le FLN est, on peut le dire sans risque de se tromper, à la recherche de ses marques qu’il a perdues.

La démarche de Ould Abbès est peut-être logique, parce qu’elle exprime la lutte pour la survie lorsqu’on a été secoué politiquement, comme cela a été son cas. Seulement, une question taraude les esprits : le FLN pourra-t-il retrouver ses marques d’antan ? La bonne volonté des acteurs actuels pour mettre le parti sur les rails est évidente, mais dans un contexte où le RND commence à émerger sérieusement et à prendre une place confortable.

Qu’à cela ne tienne, il faut relever que le FLN a été vidé de ses cadres au profit d’une faune d’affairistes et d’opportunistes. En effet, l’idéal de ce parti est aussi l’incarnation idéologique du 1er novembre qu’il applique dans les règles de l’art, du moins pour l’instant, contrairement au RND qui a pris le dessus dans le système de gouvernance.

Il faut reconnaître aujourd’hui qu’il est difficile que le FLN puisse proposer un renouveau et retenir l’attention ou le souffle des citoyens qui ont soif de changement. Tout compte fait, c’est une épreuve difficile qui attend Ould Abbès quand on sait que le FLN semble n’être plus en phase avec le peuple.

Arrivé en première position lors des dernières élections législatives et communales, le parti affûte ses armes en prélude à la prochaine consultation de 2019. La guerre des chefs n’aura donc pas lieu. Ici encore, le parti semble résider dans le symbole, plutôt que dans le parti.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email