-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ould Abbès mobilise les mouhadefhs, les P/APC et les P/APW

Ould Abbès mobilise les mouhadefhs, les P/APC et les P/APW

En prévision des élections communales prévues en novembre prochain, le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbès, ne perd pas de temps.

Sans doute échaudé par les leçons amères des législatives et les nombreuses lacunes et bourdes que le parti a commis dans sa stratégie électorale, il vient d’instruire les mouhafedhs du parti, les présidents des commissions provisoires, les présidents d’APC et leurs homologues des APW de préparer des rapports détaillés sur leurs circonscriptions.

Selon une note adressée tout récemment par la direction politique sous le numéro 11, le SG du FLN veut mobiliser toutes ses troupes et ses cadres, afin de mieux préparer cette campagne et surtout de choisir les meilleurs et les bons candidats sur les listes des municipales et celles de wilaya.

Ainsi, il est recommandé de donner au BP ou à la commission qui sera chargée de ces élections toutes les précisions nécessaires. Rien n’est laissé au hasard, ni le nombre de la population de chaque commune, daïra ou wilaya, ni l’électorat selon l’âge et le sexe, ni même les projets de développement en instance, ni la situation de certains secteurs stratégiques.

Ces rapports seront donc rédigés et déposés au niveau central du parti avant le 10 juillet prochain. Il est question également, dans ses rapports, de faire le bilan des cinq années de mandature 2012-2017 des résultats obtenus par les élus du parti au niveau des APC et APW.

Pour certains, il s’agirait de faire un premier sondage qui permettrait à la direction nationale de trancher sur des cas, de maintenir des choix ou de changer de stratégie. Mieux, Ould Abbès a demandé aux mouhafedhs et aux élus du parti responsables dans les institutions républicaines de faire des analyses sur le comportement de l’électorat.

Des questions précises, comme les motivations de l’absentéisme chez une bonne partie de la jeunesse et le monde universitaire ou encore le vote blancs sont posées à ces élus censés être les plus proches des populations et de leurs préoccupations.

En fait, Ould Abbès cherche à connaître en détail les lectures politiques de son encadrement local et régional. D’autre part, le SG du FLN a rejeté toute possibilité de tenue d’une session extraordinaire du comité central, comme le réclame une partie de ses membres.

Selon des informations de son entourage, Ould Abbès aurait émis des signaux envers ses détracteurs, leur indiquant que la prochaine session du CC aura lieu comme prévu au mois d’octobre et que le mandat du SG expire bien en 2021.

Autrement dit, Ould Abbès s’affirme plus que jamais qu’il est le maître à bord, qu’il a les choses en main au sein des appareils du parti et que les grognes actuelles ne sont que des « parasitages » sans effet notoire.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email