-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ouhab Aït-Menguellet candidat aux sénatoriales

Ouhab Aït-Menguellet candidat aux sénatoriales

Ouzou, Ouhab Aït-Menguellet, se portera candidat aux sénatoriales, prévues pour le mois de décembre prochain. C’est ce samedi qu’il a annoncé officiellement sa candidature à l’issue d’une rencontre au musée du Moudjahid de M’douha, avec élus et des personnalités favorables à ce qu’il occupe le fauteuil sénatorial qui sera libéré par le Dr Moussa Tamardataza.

Et selon bien des observateurs, Ouhab Aït-Menguellet a de grandes chances d’être élu sénateur. En effet, le prétendant au poste sénatorial jouit de l’appui d’un bon nombre d’élus indépendants, mais aussi de partis politiques à l’instar du RND, du MPA, du Taj et du PT. Lors de son passage à la tribune, le député RND, Tayeb Mokadem a déclaré que c’est Ahmed Ouyahia en personne qui a donné instruction d’appuyer la candidature d’Ouhab Aït-Menguellet. « Il reste cependant que nous déclarerons officiellement notre appui à Monsieur Ouhab Aït-Menguellet samedi prochain à l’issue d’une réunion avec nos élus », a expliqué le député Tayeb Mokadem. Les représentants du MPA, du TAJ et du PT ont également annoncé officiellement leur appui et leur intention de vote pour Ouhab Aït-Menguellet.

Idem pour le député Athmane Osmani, qui a parlé au nom des élus indépendants. Ces personnalités politiques ont justifié leur choix ayant porté sur le président de l’APC de Tizi-Ouzou pour ses qualités et compétences dans lesquelles ils se reconnaissent parfaitement. Par ailleurs, en sus des personnalités politiques, à l’instar de Norredine Amirouche, Hamid Lounaouci, ex-ministre des Transports sous les couleurs du RCD, beaucoup d’autres personnages évoluant dans le monde artistique ont répondu présent au rendez-vous organisé par Ouhab Aït-Menguellet. C’est le cas des fameux chanteurs Moh-Saïd Fahem, Farid Ferragui, Taleb Tahar et Ali Méziane. Notons enfin que lors de sa prise de parole, le président de l’APC de Tizi-Ouzou a justifié sa candidature par le fait qu’il est le candidat du consensus. « Je veux participer à l’édification de notre région et de notre nation », a ajouté Ouhab Aït-Menguellet pour marteler ensuite haut et fort qu’il n’est aucunement motivé par l’intérêt personnel car si c’était le cas, « j’aurais choisi une autre voie ».

Très bon orateur, le président de l’APC de Tizi-Ouzou a fait un clin d’œil à la révolution de Novembre 1954 où des hommes et des femmes ont laissé des biens matériels pour se consacrer entièrement à celle-ci. « Dans la vie, il n’y a pas que le matériel car, en vérité, il cède le pas devant l’intérêt moral », a ajouté le candidat. Notons enfin que Ouhab Aït-Mengueellet a fait un plaidoyer pour la réforme du code communal et du code des marchés publics car « avec les codes actuels, le premier magistrat d’une commune ne peut pas avoir d’initiative pour répondre au mieux aux attentes de ses administrés.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email