-- -- -- / -- -- --
Nationale

OTA Djezzy autorisé à se déployer dans cinq wilayas supplémentaires

OTA Djezzy autorisé à se déployer dans cinq wilayas supplémentaires

La société Optimum Télécom Algérie (OTA) a obtenu l’autorisation de se déployer dans cinq wilayas supplémentaires dans le cadre de la licence de téléphonie de 3e génération (3G).

C’est ce qu’a indiqué hier l’Autorité de régulation des postes et télécommunication (Arpt). Suite à la demande formulée par OTA en décembre dernier, l’Arpt a ainsi autorisé le déploiement des services de 3G de cette compagnie dans les wilayas de Batna, Béjaïa, Tiaret, Bouira et Médéa, précise l’ARPT sur son site.

« Le constat sur sites des équipes techniques de l’Arpt, effectué contradictoirement avec celles de l’opérateur a, en effet, fait ressortir que celui-ci satisfait, au titre de la deuxième année, à ses obligations minimales de couverture et de qualité de services dans les wilayas obligatoires de Tlemcen, Mila, El Bayadh, Saïda, Guelma et Aïn Temouchent », ajoute la même source. Le rapport d’enquête subséquent a valu à OTA le droit de se déployer dans les wilayas supplémentaires de la deuxième année conformément au cahier des charges.

Il est à rappeler que le Fonds national d’investissement (FNI) avait signé, en janvier dernier, un contrat d’achat d’actions pour l’acquisition d’une participation de 51% dans la société Orascom Telecom Algérie SPA (OTA) pour un montant de 2,6 milliards de dollars appelée, depuis, Optimum Télécom Algérie.

Avant que l’Etat algérien ne devienne actionnaire majoritaire, Orascom Telecom Algérie avait procédé en juillet dernier au lancement de ses services 3G, soit six mois après les deux autres opérateurs du marché, dans les wilayas d’Alger, Constantine, Ouargla, Oran, Blida, Skikda, Mostaganem, El Oued, Béchar et Aïn Defla avant de l’étendre en octobre aux wilayas de Sétif, Tizi Ouzou, Boumerdès et Djelfa.

Dimanche, la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Zohra Derdouri, a fait savoir que l’Algérie comptait plus de 8 millions d’abonnés à la téléphonie mobile de troisième génération (3G) depuis le lancement de cette nouvelle technologie de téléphonie en Algérie il y a plus d’une année.

L’Arpt a récemment indiqué que l’opérateur public Mobilis est classé leader de la 3G en Algérie, alors que Djezzy conserve toujours sa dominance sur le réseau GSM. Selon l’instance, le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile a atteint 45,489 millions de clients.

Parmi eux, 8,231 millions sont des abonnés à la 3G dont 7,221 millions souscrits à l’abonnement prepaid, selon des statistiques arrêtées au 30 novembre 2014.

A cette date, Mobilis comptait 3,639 millions d’abonnés à la 3G, talonné de près par Ooredoo avec 3,607 millions et Djezzy avec 985 000 clients. Pour ce qui est des parts de marché sur le segment du GSM, avec 47,9% l’opérateur Djezzy demeure leader, suivi respectivement par Mobilis avec 29% et Ooredoo avec 23,1%.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email