-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ooredoo : forte hausse des investissements et des revenus

Ooredoo : forte hausse des investissements et des revenus

La filiale algérienne du groupe Ooredoo clôture les neufs premiers mois de l’année en cours avec une forte progression de ses principaux indicateurs financiers, du volume des investissements et du nombre d’abonnés. Elle conserve son classement de numéro un des filiales du groupe.

Les revenus d’Ooredoo-Algérie, selon les détails des résultats financiers du troisième trimestre 2014 rendus publics hier, font état d’un montant de 963 millions de dollars (76,1 milliards de dinars algériens), contre 790,6 millions de dollars (62,7 milliards de dinars algériens) au troisième trimestre de l’année dernière, soit une hausse de 21% en dinars algériens, est-il noté dans le bilan de l’opérateur.

Pour l’EBITDA (revenus avant intérêts, impôts, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations), l’opérateur indique que la même tendance ascendante est observée. L’EBITDA s’est élevé à 375,2 millions de dollars (29,6 milliards de dinars algériens) au troisième trimestre 2014, contre 329,7 millions de dollars (26,1 milliards de dinars algériens) au troisième trimestre 2013. Cette hausse représente un taux de 13% en dinars algériens, selon Ooredoo, qui ajoute que les profits nets ont atteint 122,4 millions de dollars au troisième trimestre 2014.

En termes de nombre d’abonnés, celui-ci est passé à 11,45 millions de clients au troisième trimestre 2014, contre 10,93 millions au deuxième trimestre 2014, soit plus de 520 000 nouveaux abonnés en trois mois, précise l’opérateur.

L’ARPU, qui représente le revenu mensuel moyen généré par chaque abonné, a également connu une augmentation. Il est passé à 9,7 dollars au troisième trimestre 2014, contre 9,4 dollars au troisième trimestre 2013, soit une progression de 3%. Les investissements ont progressé de 30% pour atteindre 227,1 millions de dollars au troisième trimestre 2014, contre 175 millions de dollars au troisième trimestre 2013.

La filiale algérienne n° 1 du groupe Ooredoo

Dans le groupe Ooredoo, la filiale algérienne conserve sa position de numéro 1 en termes de taux de croissance et continue à enregistrer les meilleurs résultats avec des parts dans le groupe en constante augmentation. Au terme du troisième trimestre 2014, Ooredoo-Algérie représente 12% du nombre d’abonnés du groupe, 14,1% des revenus, 13,4% de l’EBITDA et 13,3% des investissements.

« Les résultats du troisième trimestre de Ooredoo-Algérie confirment la pertinence et la fiabilité de la stratégie de développement et d’investissement à long terme en Algérie de Ooredoo. Cette politique d’investissement efficace est appelée à se renforcer pour continuer à contribuer au développement du secteur de la téléphonie mobile nationale », estime-t-on au niveau de l’opérateur. 

A l’annonce de ces résultats, son directeur général, Joseph Ged, a déclaré qu’« Ooredoo maintient son leadership et enregistre la meilleure progression du marché algérien grâce à une ambitieuse stratégie d’investissements à long-terme ». Ces résultats ne sont rendus possible que pace qu’« Ooredoo continue de gagner la confiance des Algériens qui sont de plus en plus nombreux à utiliser nos services notamment la 3G++ qui offre le meilleur débit en Afrique du Nord », estime M. Ged.

Pour lui, ces performances consacrent les efforts exceptionnels de ses équipes dont la compétence est à présent reconnue internationalement. « Ooredoo œuvre également à honorer son statut d’entreprise citoyenne nationale en densifiant au quotidien ses actions de responsabilité sociale. Ooredoo demeure aussi le premier partenaire du sport en Algérie à travers son sponsoring de neuf clubs de football professionnels et de huit fédérations sportives nationales », a ajouté Joseph Ged pour étayer ses propos sur l’entreprise citoyenne.

Ooredoo active sur tous les fronts, notamment en soutenant des actions pour combattre l’analphabétisme et encourager le savoir, comme son soutien indéfectible à l’association Iqraa depuis des années, sans oublier son sponsoring du Salon du livre (SILA 2014) que beaucoup de sponsors potentiels ont boudé, selon son commissaire qui a déclaré que « seuls Ooredoo et une compagnie aérienne privée ont répondu à notre appel de sponsoriser le SILA ». 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email