-- -- -- / -- -- --
Nationale

Ooredoo Algérie choisit Alcatel-Lucent

Ooredoo Algérie choisit Alcatel-Lucent

Le premier réseau dorsal 400G d’Alcatel-Lucent en Afrique fournira la capacité maximale et la qualité de transmission nécessaires pour faire face à la demande croissante en communications haut débit mobile, indique l’opérateur dans un0communiqué.

« Alcatel-Lucent et Ooredoo Algérie, filiale du groupe Ooredoo, vont construire un réseau de transport optique à haute capacité afin de doter les trois principales villes algériennes que sont Alger, Constantine et Oran, ainsi que d’autres villes de taille plus modeste d’un accès mobile très haut débit », peut-on lire dans le communiqué.

A cette occasion, Joseph Ged, directeur général d’Ooredoo Algérie, a déclaré : « Ooredoo Algérie dispose du réseau 3G qui connaît le développement le plus rapide en Algérie et en Afrique du Nord. Notre réseau 400G sera un levier puissant pour offrir à nos clients la meilleure qualité d’expérience possible et pour accélérer notre croissance en parts de marché.

Grâce à cette réalisation, nous entendons consolider notre leadership technologique au Maghreb et en Algérie, afin d’offrir à nos clients un réseau de meilleure qualité en termes de capacité et de vitesse. Nous sommes fiers de nos équipes qui ont été en mesure de mettre en œuvre avec succès des projets à la pointe de la technologie répondant aux plus hauts standards du secteur, avec le soutien de notre partenaire, Alcatel-Lucent. Ooredoo consacre une nouvelle fois le leadership algérien en télécommunications au Maghreb comme en Afrique ».

Le déploiement de la solution AON (Agile Optical Network) – qui sera la première « dorsale » 400G (400 gigabits par seconde) d’Alcatel-Lucent en Afrique – sera achevé avant fin 2014. Il permettra d’augmenter de façon spectaculaire la vitesse et la capacité par rapport aux précédents réseaux mobiles algériens.

Le réseau reposera sur la technologie de transport optique DWDM (Dense Wave Division Multiplexing, multiplexage par répartition en longueur d’onde dense) d’Alcatel-Lucent et utilisera le commutateur de services photonique 1830 PSS (Photonic Service Switch), qui est aujourd’hui la plateforme principale de l’activité optique terrestre de l’entreprise.

Ooredoo Algérie compte parmi les fournisseurs de services mobiles les plus innovants d’Algérie et bénéficie depuis plusieurs années de la plus forte croissance du secteur, en termes de revenus et d’excédent brut d’exploitation (EBITDA). Ooredoo Algérie déploie actuellement le premier réseau dorsal 400G en Afrique, après avoir été un des premiers opérateurs au monde à enregistrer des vitesses de 63 MBit/s sur son réseau 3G.

Cette stratégie technologique avancée devrait lui permettre de répondre à la demande exponentielle de ses clients résidentiels et professionnels pour la fourniture de services de haute qualité sur smartphones, tablettes et autres terminaux connectés. Le déploiement du réseau dorsal 400G permettra également de soutenir l’émergence d’un solide écosystème algérien en matière de nouvelles technologies. Faire face à l’explosion de la demande en services très haut débit mobile

Ooredoo Algérie utilisera le commutateur de services photonique 1830 PSS (Photonic Service Switch) d’Alcatel-Lucent avec une capacité de commutation OTN (Optical Transport Network, réseau de transport optique) et la technologie 400G pour faire face à l’explosion de la demande en services très haut débit mobile, tels que la vidéo haute définition en mode streaming, les applications haut débit mobile de nouvelle génération et les services cloud.
Le commutateur 1830 PSS représente maintenant la principale plateforme optique terrestre d’Alcatel-Lucent ; il est déployé par plus de 500 clients.

La capacité et la performance du réseau utiliseront les innovations exclusives de Bell Labs dans le domaine du silicium pour prendre en charge des débits de données de 400 gigabits par seconde sur chacune des 88 longueurs d’onde.
Alcatel-Lucent fournit à Ooredoo Algérie la technologie cohérente 100G basée sur le code correcteur d’erreur à décision pondérée (SD-FEC, Soft Decision-Forward Error Correction), que le Groupe a développé à l’aide de sa puce électro-optique PSE (Photonic Service Engine) 400G. Le code SD-FEC augmente la performance et la portée des signaux 400G.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email