-- -- -- / -- -- --
Nationale

Onze blessés dans un affaissement de terrain

Onze blessés dans un affaissement de terrain

Onze personnes ont été blessées vendredi soir à Ben Aknoun suite à la chute de cinq voitures dans un profond fossé provoqué par un affaissement de terrain survenu sur une voie de l’autoroute Ben Aknoun-Zéralda, selon un bilan définitif de la Protection civile.

L’explosion d’une canalisation d’eaux usées datant de l’ère coloniale serait à l’origine de l’affaissement, a révélé le directeur des travaux publics de la wilaya d’Alger, M. Abderrahmane Rahmani.

« Les travaux de réparation de la canalisation ont été lancés juste après l’évacuation des victimes et des véhicules coincés dans le trou », a indiqué le responsable, soulignant que les travaux de réparation de la canalisation devraient être achevés le plus vite possible.

M. Rahmani a, toutefois, affirmé la reprise partielle de la circulation au niveau de l’axe menant de Ben Aknou à Zéralda, mais une déviation a été créée par les services de la Protection civile pour alléger le flux de voitures.

L’affaissement de terrain survenu à 21H06 sur la voie menant vers Zéralda de l’autoroute Ben Aknoun-Zéralda a provoqué un fossé d’une profondeur de 4 mètres et d’une largeur de six (06) mètres. Cinq voitures ont chuté à l’intérieur du trou.

Le bilan définitif de l’affaissement de terrain survenu vendredi soir à Ben Aknoun est de onze blessés (6 hommes et 5 femmes), a affirmé le directeur de la communication de la direction générale de la protection civile, le colonel Farouk Achour.

Les automobilistes ont été secourus par les riverains avant l’arrivée rapide de la Protection civile qui a pris le relais pour porter secours aux blessés.

Les victimes de cet incident rare ont été évacuées vers les hôpitaux de Ben Aknoun et Béni Messous, quatre d’entre elles seront transférées vers l’hôpital de Zmirli. L’accident a provoqué un énorme bouchon. 

L’axe Dar El-Beïda-Ben Aknoun-Zéralda a été fermé à la circulation dans les deux sens. Plusieurs thèses ont été avancées expliquant les raisons de cet effondrement. Le P/APC de Ben Aknoun a affirmé qu’il pourrait s’agir d’infiltrations d’eau dues aux dernières précipitations.

D’autres ont évoqué un vallon, « oued » qui se trouvait jadis au même endroit. Chacun y va de sa version. Mais, pour l’heure, même les responsables de la Protection civile restent prudents et préfèrent attendre les résultats de l’enquête pour déterminer l’origine de cette excavation et faire en sorte d’éviter d’autres incidents de ce genre.

Il est à noter que le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, s’est déplacé sur les lieux de l’accident et a promis que les travaux de réfection débuteraient immédiatement pour rouvrir cet axe routier très fréquenté « le plus tôt possible ». Le colonel Mustapha Lahbiri, directeur général de la Protection civile, s’est, lui aussi, rendu sur les lieux pour suivre de près le travail des secours.

Pour sa part, Boudjema Telaï, ministre des Travaux publics et des Transports, qui s’est déplacé dans la matinée d’hier sur le tronçon de l’autoroute de Ben Aknoun où a eu lieu affaissement, il a déclaré qu’il a donné des instructions pour que ce soit réparé rapidement, afin de permettre la réouverture du tronçon fermé aujourd’hui matin.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email