Oncologie pédiatrique : Renforcement de la formation pour améliorer la qualité des soins  – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Oncologie pédiatrique : Renforcement de la formation pour améliorer la qualité des soins 

Oncologie pédiatrique : Renforcement de la formation pour améliorer la qualité des soins 

La présidente de l’Association algérienne d’aide aux enfants cancéreux, Pr Nabila Bouterfas a mis l’accent sur la nécessité de renforcer la formation des pédiatres et des médecins généralistes pour le diagnostic précoce du cancer pédiatrique et l’amélioration de la qualité du traitement.

Pr Nabila Bouterfas, qui est également chef de service Oncologie pédiatrique au CHU Hassani-Issaad de Béni Messous (Alger) a souligné, dans une déclaration à la presse à la veille de la célébration de la journée mondiale du cancer des enfants (15 février), l’importance de renforcer la formation des médecins pédiatres et généralistes spécialisés en oncologie pédiatrique en vue d’appuyer le diagnostic précoce et d’améliorer la qualité du traitement.

Par ailleurs, Pr Bouterfas a appelé également à encourager les pédiatres à assurer les interventions de greffe de moelle osseuse chez les enfants cancéreux. Une opération assurée actuellement par les hématologues.

Pour la spécialiste, il importe de mobiliser les compétences actives pour renforcer cette formation avant leur départ à la retraite et faire de cette opération « un projet national et un investissement à long terme en matière de lutte contre le cancer chez les enfants ».

En dépit des moyens nécessaires de prise en charge des enfants cancéreux et de protocole de traitement, l’acquisition de nouvelles techniques génétiques s’avère désormais « un impératif » pour s’assurer de l’élimination des résidus des cellules atteintes pouvant représenter un risque de récidive.

Pr Fatiha Ghachi, chef de service oncologie pédiatrique au CHU 

Lamine-Debaghine de Bab El Oued (Alger) a estimé à « 5% » la moyenne de propagation de la maladie chez les sujets enfants sur le nombre global de cas enregistrés en Algérie où « 1.000 nouveaux cas sont enregistrés annuellement ».

Ce nouveau service ouvert récemment sera susceptible de favoriser l’accueil d’un plus grand nombre de cancéreux issus de la wilaya d’Alger et d’autres wilayas du pays, en sus du transfert des malades suivant un traitement au CPMC.

Les services pédiatriques au niveau des grands hôpitaux assurent également la prise en charge des enfants cancéreux au niveau local, voire ceux issus des régions avoisinantes.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email