Omar Rekkache : « Ce dispositif va promouvoir l’investissement» – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Omar Rekkache : « Ce dispositif va promouvoir l’investissement»

Omar Rekkache : « Ce dispositif va promouvoir l’investissement»

La nouvelle loi sur la monnaie et le crédit devra améliorer la gouvernance des banques et facilitera aussi le financement des projets d’investissement, à travers la proposition de divers produits de financement. C’est ce qu’a affirmé le directeur général de l’Agence algérienne de la promotion de l’investissement (AAPI) Omar Rekkache.

Lors d’une séance d’audition par la Commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN), dans le cadre des débats sur le projet de loi sur la monnaie et le crédit,  le directeur général de l’AAPI a affirmé que la réussite de la nouvelle politique de l’investissement ne peut être réalisée sans  un accès facile et simplifié des financements.

«Le projet de loi sur la monnaie et le crédit contient des articles qui contribueront à la promotion de l’investissement, notamment à travers l’élargissement des missions du Conseil de la monnaie et de crédit, agrément des banques d’investissement ainsi que les prestataires de services de paiement et l’ouverture des bureaux de change », a-t-il précisé. Toutes ces nouvelles mesures ont un rapport direct avec la promotion de l’investissement.

Cela, a-t-il ajouté, en sus de la création des commissions financières et la dépénalisation de l’acte de gestion. Chose qui va libérer les initiatives et accorder des crédits, notamment pour financer de grands projets, selon les précisions du directeur général de l’AAPI, lequel a également signalé l’introduction de nouveaux instruments monétaires adaptés aux développements que connaît le secteur financier, citant la finance islamique.

Il n’a pas manqué de souligner la nouvelle approche de l’investissement adoptée par les pouvoirs publics qui bannit la bureaucratie qui a longtemps entravé la réalisation de plusieurs projets. Le dossier du foncier industriel a été aussi évoqué par le dg de l’AAPI, lequel a affirmé que la révision de la loi sur la monnaie et le crédit s’inscrit dans le cadre des grandes réformes lancées par les autorités dans l’objectif de bâtir une économie forte.

Les députés qui ont de leur côté souligné l’importance de la révision du cadre juridique régissant la monnaie et le crédit après l’adoption de la nouvelle loi sur l’investissement qui est à même d’améliorer le climat des affaires par la levée des obstacles devant les investisseurs, ont souligné la nécessité pour les responsables des banques et institutions financières de « changer de mentalités ». Ces derniers doivent passer d’un mode de gestion bureaucratique à un mode de gestion souple et efficace, selon les membres de la Commission finance et budget de l’APN, appelant au soutien des « vrais investisseurs ».

Plusieurs autres responsables ont été également auditionnés par la Commission des finances et du budget de l’APN dans le cadre de l’examen du projet de loi sur la monnaie et le crédit, présenté le jeudi passé par le ministre des Finances. La directrice générale de la promotion de l’investissement au ministère de l’Industrie, Djouher Hadi et le directeur général du commerce extérieur au ministère du Commerce, Samir Derradji ont été auditionnés, avant-hier, par ladite Commission.

Ils ont pour leur part que les amendements contenus dans le projet de loi sur la monnaie et le crédit, répondent à la nouvelle vision économique de l’Etat. Il s’adapte en outre aux visions adoptées par les pouvoirs publics en termes d’ouverture et de promotion des exportations hors hydrocarbures.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email