-- -- -- / -- -- --
Energies Environnement

Cap sur la préservation de l’environnement hydrique

Cap sur la préservation de l’environnement hydrique

Des séances de sensibilisation sur l’importance de la préservation de l’environnement hydrique ont été organisées par l’unité de l’Office national de l’assainissement de Médéa au profit des élèves des établissements scolaires des cycles primaire et moyens, séances au cours desquelles il a été montré l’important réseau d’assainissement géré ses services et les différentes actions réalisées en matière de curage des regards et des avaloirs.

A ce titre, les cadres de l’ONA ont choisi les termes simples pour expliquer à leur auditoire juvénile les différentes opérations qui sont effectuées par leur organisme en ce qui concerne la gestion du réseau d’assainissement, du fonctionnement de la station d’épuration et le processus de traitement des eaux usées, a-t-on indiqué.

Lancée sous l’égide de la direction générale de l’ONA et de sa direction de la zone d’Alger, sous le slogan: “L’assainissement dans les écoles”, la campagne de sensibilisation a été axée sur la préservation de l’environnement hydrique et pour lutter contre la pollution de l’eau.

Les séances de sensibilisation se sont déroulées au niveau de l’école primaire Chahid Hamdani Abdelaziz et du CEM Houari Houari du centre-ville de Médéa et porté sur la présentation des infrastructures sous-terraines d’assainissement et leur importance dans l’évacuation des eaux usées et des eaux pluviales, selon M. Abdelkrim Zitouni, directeur par intérim de l’unité ONA de Médéa.

“La campagne a permis de montrer aux élèves l’importance de l’assainissement et la technique de gestion du réseau via les opérations de curage des regards et des avaloirs et comment faire face aux intempéries. C’est une campagne qui a lieu chaque année en février pour faire connaître notre organisme, ses missions et son rôle en matière de préservation de l’environnement hydrique et d’expliquer aux élèves la technique utilisée en matière d’épuration des eaux usées”.

L’on rappelle aussi que la ville de Médéa dispose de sa propre station d’épuration des eaux usées d’une capacité de plus de 39.000 m3/j dont les eaux épurées sont destinées à l’irrigation d’un périmètre agricole et dont les boues récupérées et transformées en boue pour la fertilisation du sol.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email