Observatoire national de la société civile : La priorité au dialogue – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

Observatoire national de la société civile : La priorité au dialogue

Observatoire national de la société civile :  La priorité au dialogue

L’Observatoire national de la société civile (ONSC) a tenu, ce vendredi à Alger, une session extraordinaire de son Conseil national, consacrée à l’examen des voies et moyens de créer une nouvelle dynamique, fondée sur la consolidation du dialogue constructif avec toutes les franges de la société pour réaliser le développement local et promouvoir la citoyenneté active. 

A l’ouverture des travaux de cette session, le président de l’Observatoire, Noureddine Benbraham a affirmé que cette rencontre avait pour objectif d' »impulser une nouvelle dynamique à l’activité de l’ONSC, qui repose essentiellement sur les NTIC et le dialogue avec l’ensemble des franges de la société afin de réaliser le développement local global et promouvoir la citoyenneté active ».

Benbraham a rappelé, dans ce sillage, la rencontre tenue récemment à Guelma, en présence de plus de 600 participants représentant diverses associations, consacrée à l’examen des voies et moyens de renforcer et de promouvoir le dialogue démocratique et constructif avec les parties concernées, notamment les autorités locales et de wilaya, dans le cadre de la concrétisation des orientations du président de la République, Abdelmadjid Tebboune lors de sa dernière rencontre avec les walis.

Il a notamment appelé au renforcement du dialogue avec la société civile pour trouver des solutions adéquates aux différentes préoccupations exprimées par les citoyens ». 

Cette session permettra d’arrêter un nouvel agenda pour l’observatoire sur la base des résultats de la rencontre de Guelma au mieux des intérêts de la société et du citoyen », a précisé M. Benbraham, ajoutant qu' »elle sert aussi à appuyer le dialogue constructif avec les autorités locales dans l’objectif de réaliser le développement local, tenant compte des spécificités et des potentialités de chaque région ». 

« Cette session extraordinaire verra le lancement d’une nouvelle dynamique pour l’observatoire reposant sur l’approche participative sous forme de cinq axes, dont la loi sur les associations et l’amélioration du financement des associations grâce aux secteurs public et privé », a-t-il soutenu. Le président de l’ONSC a également mis l’accent sur la nécessité « d’impliquer la communauté nationale établie à l’étranger et de tirer profit de ses expertises dans les différents domaines, tout en l’associant au développement socioéconomique du pays », rappelant l’importance d’appuyer l’action régionale et internationale pour renforcer la société civile et profiter de son expérience sur le terrain.

Benbraham a insisté sur la nécessité de « renforcer la citoyenneté à travers l’association du citoyen au développement local et national, en lui permettant de devenir un élément actif dans divers domaines afin de réaliser la bonne gouvernance ».

Pour le président de l’observatoire, « il importe d’organiser les comités de quartiers et de programmer des projets pour lutter contre les fléaux sociaux et la violence, outre la protection de l’environnement ».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email