Numérisation des ressources humaines : Une priorité pour le ministère des Finances – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Numérisation des ressources humaines : Une priorité pour le ministère des Finances

Numérisation des ressources humaines : Une priorité pour le ministère des Finances

La numérisation du secteur des finances et le développement des ressources humaines constituent une priorité pour le ministère des Finances. Ces thématiques ont été au centre d’une réunion de coordination présidée par le ministre des Finances.

Le ministre des Finances, Laaziz Faid, a insisté sur la nécessité d’accéléré le rythme de la transformation numérique ainsi qu’investir dans ces domaines stratégiques. Le ministre a souligné l’importance de ces deux volets pour l’avenir du secteur. Il a expliqué que la numérisation était plus qu’une simple évolution technologique, mais plutôt un impératif stratégique et un levier incontournable pour accroître l’efficacité opérationnelle et la transparence.

De même, il a précisé que l’investissement dans les ressources humaines, leur développement et leur valorisation, demeure une nécessité pour assurer le succès des réformes en cours d’une part, et d’autre part, pour garantir la pérennité et l’excellence des services offerts aux citoyens.

Les directeurs généraux des Impôts, de la Douane et du Domaine National ont pour leupart présenté l’état du lieu global des avancées réalisées en matière de numérisation dans leurs domaines respectifs.

A ce sujet, le ministre a exprimé son enthousiasme quant aux progrès réalisés jusqu’à présent, tout en insistant sur la nécessité d’accélérer le rythme de la transformation numérique. Il a également réaffirmé l’engagement continu du ministère à investir dans le développement professionnel des fonctionnaires, soulignant que les ressources humaines compétentes et motivées sont le pilier sur lequel repose la réussite de toute entreprise de modernisation.

Il convient de noter que la numérisation du secteur des finances en Algérie est un axe majeur de développement, avec des progrès notables grâce à la mise en place d’applications et de plateformes numériques. Le ministre des Finances avait déjà souligné que les efforts de numérisation ont permis d’atteindre des acquis significatifs, notamment en augmentant le nombre de comptes bancaires domiciliés et en favorisant les opérations financières quotidiennes.

De plus, la digitalisation des services financiers contribue à une meilleure gouvernance du secteur financier, démontrant l’engagement des autorités publiques à améliorer les pratiques actuelles et à répondre aux besoins futurs.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email