-- -- -- / -- -- --
Nationale

Nouvelle hausse des prix des produits alimentaires

Nouvelle hausse des prix des produits alimentaires

Une hausse générale des prix des produits alimentaires entrera en vigueur dès le début de la semaine prochaine et elle concernera même des produits de large consommation tels que les boissons gazeuses, les eaux minéraux et les jus. C’est ce qu’a annoncé,ce dimanche, les marchands de gros d’Alger aux détaillants.

C’est ce dimanche à Kouba, lieu de commerces de gros, que les grossistes ont annoncé, dès la matinée, la nouvelle à leurs clients habituels. En effet, dès les premières heures de la matinée d’hier, les premiers marchands de détail à s’y rendre ont été surpris par cette annonce par la bouche même de leurs fournisseurs, les grossistes. « Les prix seront encore revus à la hausse, c’est ce qu’ont décidé la plupart des fabricants », ont fait savoir les grossistes qui, à leur tour, ont transmis le message aux propriétaires des superettes, des épiceries, des restaurants, des pizzerias et à bien d’autres commerçants.

Cedimanche, la nouvelle a fait le tour dans tous les marchés de gros de la capitale. Cela dit, elle s’est répandue comme une traînée de poudre dans les marchés de gros de Kouba (Jolie Vue), d’El Hamiz, de la Rue de la Lyre, de Bachdjerrah et de Oued S’mar, pour ne citer que ces lieux de ventes en gros. Selon les grossistes que nous avons rencontrés hier à Kouba, cette décision d’augmenter les prix a été prise par la majorité des patrons d’usines, des fabricants de boissons qui font face à une baisse sensible des revenus due à la chute des ventes de leurs produits.

Une chute qui intervient en pleine crise financière qui dure depuis plus de quatre ans déjà. Aussi, les marchands de gros expliquent que les industriels sont dans l’obligation d’ajuster les prix de leurs boissons gazeuses, et ce, pour rééquilibrer la balance commerciale en ces temps de crise. Si aujourd’hui une bouteille de boisson gazeuse, de deux litres coûte 120 DA, elle va passer à un autre prix, plus cher, dès la semaine prochaine. Augmenter les prix de ces produits très consommables en été permettra aux industriels de renflouer leurs caisses avant l’arrivée de l’automne, une période où la consommation des boissons gazeuses connaît une baisse considérable.

Par ailleurs, si les prix des boissons gazeuses et de l’eau minérale augmentent dès la semaine prochaine, comme cela a été annoncé hier par les marchands de gros, cette situation pourrait engendrer une baisse de la consommation par les habitués. Faut-il le rappeler, en 2017 l’Algérien avait consommé une moyenne de 57,4 litres de boissons gazeuses et jus de fruits, alors que dix ans auparavant la consommation annuelle était de 49 litres par habitant. Toutefois, cette situation confortable pour les industriels peut ne pas durer longtemps si les prix sont revus à la hausse dans les jours à venir. Selon des experts en économie, les industriels de boissons gazeuses, de sodas et d’eaux minérales risquent de faire face à une situation financière des plus difficiles dans les mois à venir, surtout s’ils décident vraiment d’augmenter les prix de leurs produits.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email