Versement des nouvelles augmentations des salaires à partir du 1er mai – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Versement des nouvelles augmentations des salaires à partir du 1er mai

Versement des nouvelles augmentations des salaires à partir du 1er mai

Le versement des nouvelles augmentations salariales dans le cadre de la nouvelle grille indiciaire des salaires des fonctionnaires se fera dès le 1er mai prochain, avec effet rétroactif au 1er mars 2022, a révélé la directrice des systèmes de paie à la Direction générale du budget, relevant du ministère des Finances, Nacéra Moussaoui.

La responsable, qui s’exprimait hier sur les ondes de la Radio nationale, a fait savoir que ces augmentations, y compris la réduction de l’impôt sur le revenu global (IRG) et le relèvement du point indiciaire, coûtent 400 milliards de dinars par an. 

Mme Moussaoui a indiqué que pour le secteur de la fonction publique, ces augmentations touchent 2,7 millions de fonctionnaires et agents contractuels. Les augmentations de 360 000 d’entre eux sont supportées par le budget des collectivités locales. Elle a souligné que le budget de l’Etat supporte les augmentations destinées aux employés des communes financièrement déficitaires. 

La représentante du ministère des Finances a indiqué que, malgré les fluctuations constantes et la hausse des prix sur les marchés internationaux, le président de la République a mis en œuvre un plan qui empêche tout impact significatif sur le pouvoir d’achat des citoyens et le développement des résultats économiques, y compris ce qui a été évoqué lors du Conseil des ministres d’octobre 2021. 

La même responsable a également indiqué la stratégie adoptée et basée sur quatre éléments, dont la mise en place de l’allocation chômage comme première étape, qui coûte annuellement au Trésor public 142 milliards de dinars, les augmentations touchent environ 2 400 000 demandeurs d’emploi, en plus de l’augmentation des pensions de retraite et l’application du nouveau barème de l’impôt sur le revenu brut basé sur l’exonération de prélèvement et de majoration des bas et moyens salaires et l’augmentation du point indiciaire. 

Pour sa part, le directeur de la communication à la direction des impôts, Mounir Didoun, a souligné que la politique de réforme fiscale depuis 2021 vient d’atteindre deux objectifs principaux, à savoir la justice fiscale et l’aide à l’investissement, ce qui permettrait un décollage économique rationnel et pratique.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email