-- -- -- / -- -- --
Culture

Nouvelle expérience de Noureddine Kour

Nouvelle expérience  de Noureddine Kour

Le musée d’art moderne d’Oran ouvre ses portes pour l’exposition de calligraphie arabe de l’artiste Kour Noureddine, jusqu’au vendredi 10 novembre.

L’exposition de calligraphie arabe En alliant l’originalité à la modernité dans son exposition de calligraphie arabe au musée d’art moderne d’Oran (MAMO), l’artiste Kour Noureddine met en évidence sa nouvelle expérience, soit une complémentarité entre l’abstrait, le sauvage et le cubisme.

Dans ses 71 tableaux d’art, il a utilisé la technique d’acrylique et de peinture en dévoilant une dualité entre les écoles modernes et celle de la calligraphie, selon les explications fournies par l’artiste ce lundi.

Il a précisé que « cela démontre que la calligraphie arabe peut s’adapter à tous les arts et styles », rapporte l’Agence presse service d’Algérie. A ses yeux, cette dualité permet au public d’apprécier deux tableaux, l’un des écoles modernes et l’autre de calligraphie qui dégage la beauté de la lettre arabe.

Ce diplômé dans les arts plastiques à Mostaganem a employé dans ces toiles, exposées sur les cimaises du MAMO depuis le 20 août dernier, des symboles du patrimoine algérien inspiré de l’artisanat, en utilisant la sculpture végétale et architecturale ainsi que l’étoile octogonale, symbole de la civilisation musulmane, dans un ensemble esthétique.

Au sujet du contenu, cet artiste créateur en calligraphie arabe a affirmé que ses œuvres utilisent notamment des versets coraniques, prônant surtout la moralité et la miséricorde, des poèmes glorifiant l’Algérie et des proverbes.

Il a également expliqué que « les couleurs choisies dans ces œuvres donnent un charme spécial et une touche soufie » tout en faisant remarquer qu’il a opté pour un équilibre entre les couleurs froides et chaudes. Les nuances de couleurs claires, notamment jaune, grise et blanche, sont utilisées dans la calligraphie arabe pour émerveiller le récepteur.

Dans l’édito du guide de cette exposition, édité par le Musée national Ahmed-Zabana, Mustapha Belkahla, le commissaire du Festival international de calligraphie arabe, miniatures et sculpture, a souligné que le calligraphe Kour Noureddine « suit une ligne des grands peintres en adoptant les valeurs contribuant à la promotion de la calligraphie arabe au plus haut niveau des aspirations humaines universelles ».

Kour Noureddine a pris part à plusieurs festivals internationaux de calligraphie arabe, salons nationaux et organisé des expositions individuelles et décroché plusieurs prix et médailles. Spécialiste de la calligraphie, il a contribué à la réalisation de stèles et a écrit des ouvrages sur l’art.

Il envisage, dans le contexte de la célébration du mawlid ennabaoui, de proposer une exposition sur la calligraphie arabe en mettant en évidence des versets coraniques en éloge au prophète Mohamed et compte compiler ses œuvres dans un ouvrage au profit des générations montantes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email