Nouvelle affaire de marocains en jet-ski : Trois individus arrêtés par les garde-côtes – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Nouvelle affaire de marocains en jet-ski : Trois individus arrêtés par les garde-côtes

Nouvelle affaire de marocains en jet-ski : Trois individus arrêtés par les garde-côtes

C’est le deuxième incident du genre enregistré en quatre mois. Les garde-côtes de la marine nationale ont arrêté trois marocains entrés illégalement à bord de jet-skis dans les eaux territoriales algériennes. 

Selon un communiqué du ministère de la Défense nationale, une unité des garde-côtes relevant de la Façade maritime Ouest (2e région militaire) a procédé au cours d’une patrouille de surveillance lundi 11 décembre vers 8h40, à l’arrestation de trois individus qui ont violé à bord de jet-skis les eaux territoriales algériennes, à 7 miles marins au nord de la localité côtière algérienne de Marsa Ben M’hidi.

Il s’est avéré au cours des investigations, « qui se poursuivent » que les trois individus en question sont de nationalité marocaine. « Cette opération confirme une fois de plus le haut niveau de préparation et la vigilance constante des éléments de l’Armée nationale populaire, en particulier dans cette région frontalière maritime, connue pour l’intense activité des gangs de trafic de drogue, du crime organisé et de l’immigration clandestine », conclut le MDN.

Cette nouvelle affaire de jet-skis marocains à la frontière maritime entre l’Algérie et le Maroc survient quelques mois après un incident similaire dans la même zone. En août dernier, des ressortissants marocains avaient franchi illégalement la frontière maritime avec l’Algérie, à bord de jet-skis également. Cette affaire avait fait à l’époque beaucoup de bruits et créé de fausses polémiques dans les réseaux sociaux, notamment au Maroc. Le MDN avait expliqué que les garde-côtes algériens ont sommé trois individus à bord de jet-skis de s’arrêter, mais ils ont refusé d’obtempérer.

Les éléments de la marine algérienne ont alors tiré des coups de feu. Le lendemain, un cadavre portant un impact de balle a été repêché dans la zone. Un autre individu a été arrêté. Le MDN avait expliqué qu’après avoir lancé un « avertissement sonore » et les avoir « sommé de s’arrêter à plusieurs reprises », les personnes qui étaient à bord des trois jet-skis ont « refusé d’obtempérer » et ont « pris la fuite en effectuant des manœuvres dangereuses. »

Compte tenu que cette région maritime frontalière enregistre une activité accrue des bandes de narcotrafic et du crime organisé, les garde-côtes ont procédé à des tirs de sommation. « Après plusieurs tentatives, des coups de feu ont été tirés, contraignant un des jet-ski à s’immobiliser, alors que les deux autres ont pris la fuite », a indiqué le MDN.

Il faut dire que depuis cet incident, des zones d’ombres, des non-dits et des contradictions ont dominé les commentaires dans les médias marocains, jetant le doute sur les versions accréditées par le makhzen et ses relais.

Des observateurs s’interrogent et se posent de nombreuses questions sur l’identité de ces individus : Ces jeunes sont-ils réellement de simples vacanciers ? Qu’étaient-ils venus faire en pleine nuit à la frontière entre deux pays ? Impossible de croire qu’ils se sont égarés, alors que les jet-skis sont munis de GPS ? Pourquoi n’ont-ils pas obtempérer aux sommations ? Enfin, pourquoi les garde-côtes marocains n’ont pas empêché ces « égarés » à franchir la frontière maritime ?

Il faut souligner que Rabat n’a pas souhaité commenter cette affaire, ce qui est curieux dans le contexte politique actuel et les tensions existantes entre le Maroc et l’Algérie. Pour rappel, cette région est connue par sa forte activité dans le trafic de drogue, notamment le transport de grandes quantités à travers l’usage de ces jet-skis. Cette zone est aussi connue pour la prolifération des traversées clandestines des migrants et des narcotrafiquants en direction de l’Algérie.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email