Nouveaux bacheliers : Des cours d'anglais à partir du 20 juillet – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Nationale

Nouveaux bacheliers : Des cours d’anglais à partir du 20 juillet

Nouveaux bacheliers : Des cours d’anglais à partir du 20 juillet

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a lancé un programme de formation à distance en langue anglaise au profit des nouveaux bacheliers. La session de formation est prévue sur une durée de deux mois, soit du 20 juillet au 20 septembre.

Dans le cadre du renforcement de la place de la langue anglaise dans les établissements d’enseignement supérieur et du suivi de l’évaluation de la démarche de formation en langue anglaise, le ministère de l’Enseignement supérieur a, dans une correspondance, annoncé le lancement d’un programme de formation spéciale destiné aux nouveaux bacheliers.

Le département de Kamel Baddari compte, à cet effet, former les étudiants à distance pour obtenir au minimum le niveau B2. Ce programme de formation prévu entre le 20 juillet et le 20 septembre prochain se fera en ligne sur la plateforme numérique dédiée à l’enseignement à distance de la langue anglaise. Le ministre Baddari a récemment affirmé que les prévisions tablent sur près de 300 000 nouveaux arrivants à l’université qui bénéficient de ce programme de formation.

Lancée en janvier dernier par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, avec l’accompagnement de l’Université américaine « MIT », cette plateforme est dédiée, en outre, au profit de plus de 30 000 enseignants universitaires, qui bénéficieront d’un accompagnement en matière d’apprentissage de la langue anglaise.

Le département de Kamel Baddari a décidé d’adopter l’anglais comme langue d’enseignement dans les universités algériennes à partir de la rentrée universitaire 2023-2024. Pour ce faire, et pour assurer également des formations de qualité, le ministre a insisté, faut-il le souligner, sur la prise en charge de la ressource humaine pédagogique.

Dans une correspondance, le MESRS a invité les responsables des réunions régionales des universités à coordonner avec les recteurs et les directeurs des autres établissements d’enseignement supérieur, afin de préparer le terrain à l’adoption de l’anglais comme langue d’enseignement dès la prochaine rentrée universitaire.

Ladite correspondance précise que l’équipe pédagogique est chapeautée par un professeur, nommé ou élu. Elle est constituée de chargés de cours ainsi que d’enseignants qui assurent des travaux pratiques (TP) et des travaux dirigés (TD). En outre, l’ordre du jour de la réunion devra inclure le passage en revue de la progression des préparatifs pour l’adoption de l’anglais comme langue d’enseignement ainsi que l’élaboration des emplois du temps.

Il est à noter que pour promouvoir l’usage de l’anglais, le ministère de l’Enseignement supérieur a lancé, en septembre dernier, des programmes de formation au profit des enseignants universitaires. Ces derniers avaient le choix entre s’inscrire en licence de langue anglaise, suivre des cours dans les écoles d’apprentissage intensif de langues, ou encore rejoindre la plateforme d’enseignement à distance que le MESRS a mise en place pour les doctorants et les enseignants.

A cet effet, le ministère de l’Enseignement supérieur compte également recourir, durant ces vacances d’été, à cette même plateforme pour un programme supplémentaire de formation à distance. L’objectif est de faire acquérir à chaque enseignant le niveau B2 ou C1 qui peut lui permettre de communiquer et d’assurer l’enseignement en langue anglaise.

Dans son projet de généralisation de la langue de Shakespeare, le ministère s’est fixé comme objectif de former, à terme, 80% d’enseignants en sciences et technologie et 100% d’enseignants en sciences humaines, sociales et médicales, qui maîtrisent l’anglais.

Le but de cette stratégie étant de renforcer la visibilité de l’université algérienne et de la hisser dans les classements internationaux. Sans oublier le fait que l’anglais représente la première langue de publication au monde pour les études, les travaux de recherche et les articles scientifiques.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email