Nouveaux bacheliers : début des inscriptions finales – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Nouveaux bacheliers : début des inscriptions finales

Nouveaux bacheliers : début des inscriptions finales

Les inscriptions finales pour les nouveaux bacheliers pour l’année universitaire 2022/2023 ont débuté, ce matin, via une plateforme numérique. C’est ce qu’a annoncé le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique.

Le département de Benziane a indiqué que la plateforme numérique sera ouverte jusqu’au 8 septembre. Le document a précisé que les inscriptions se feront à travers le système « Progress » qu’il a mis à disposition des nouveaux étudiants sur le lien suivant : https://progres.mesrs.dz/webetu. Le ministère a, cependant, confirmé qu’il travaillait à généraliser l’utilisation du système d’information « Progress » car elle permet d’effectuer un certain nombre de démarches administratives, telles que la préinscription , l’orientation, l’inscription définitive des étudiants universitaires et d’autres opérations administratives.

Le ministère a, en effet, pris un certain nombre de mesures pour faciliter le processus d’inscription des étudiants, dont la plus importante est de réduire les documents alloués au processus, similaires aux inscriptions pour la bourse, qui ont été réduites de 8 documents à 4 documents, pour atteindre cette année deux documents. Et cela a concerné aussi les documents liés à l’hébergement, car il sont renduit en seulement deux documents, qui sont un certificat scolaire et médical, car le certificat médical est nécessaire dans ces dossiers, étant donné que l’étudiant atteint d’une maladie aura son pris en charge en matière de soins.

En ce qui concerne le transport, il n’y a pas de document et l’étudiant est obligé de soumettre juste une photo pour avoir sa carte d’étudiant sur la base de laquelle il peut prendre des bus privés destinés au transport des étudiants. Pour rappel, la date de l’ouverture officielle de l’année universitaire 2022-2023 a été fixée au 17 septembre, a révélé le ministère de l’enseignement Supérieur. Fa s son dernier communiqué, le ministère a insisté sur le « retour au système habituel adopté avant la pandémie de Covid-19 » en assurant tous les moyens humains et matériels.

Le département de Benziane a mis l’accent sur le mode d’enseignement devant être adopté lors de l’année universitaire 2022-2023, citant l’organisation des activités pédagogiques en présentiel pour les modules essentiels, et certains modules horizontaux et de découverte. Il s’agit aussi de l’adoption du télé-enseignement pour quelques matières horizontales et de découverte secondaires, notamment avec l’amélioration de la situation pandémique en Algérie, préconisant d’éviter le système de groupe.

Dans son dernier communiqué, le ministère a souligné la nécessité de « revenir à la situation normale qui prévalait avant la propagation de la pandémie de Covid-19 », en mettant à disposition toutes les capacités humaines et matérielles, en préparant les espaces et en répondant à toutes les exigences en matière de règles d’hygiène. Le département de l’Enseignement supérieur a mis l’accent sur le mode d’enseignement devant être adopté lors de l’année universitaire 2022-2023, citant l’organisation des activités pédagogiques en présentiel pour les modules essentiels, et certains modules horizontaux et de découverte.

Il s’agit aussi de l’adoption du télé-enseignement pour quelques matières horizontales et de découverte secondaires, notamment avec l’amélioration de la situation pandémique en Algérie, préconisant d’éviter le système de groupe. Le département de Benziane précise dans le même document, adressé aux directeurs des conférences régionales, que la rentrée universitaire 2022-2023 intervient pour la troisième fois consécutive dans des conditions sanitaires exceptionnelles avec lesquelles il faut s’adapter mais avec moins de fermeté par rapport aux deux années précédentes. Il charge, à ce propos, les responsables universitaires d’évaluer la situation sanitaire au niveau de l’établissement universitaire, pour étudier la possibilité d’adopter le système d’enseignement par groupe et d’enseignement présentiel pour les modules de base, tout en tenant compte du modèle d’enseignement à distance dans l’organisation d’une partie des activités pédagogiques.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email