-- -- -- / -- -- --
Nationale

«Nous irons jusqu’au bout de notre initiative politique»

«Nous irons jusqu’au bout de notre initiative politique»

Le premier secrétaire national du Front des forces socialistes (FFS), Mohamed Nebbou, a réaffirmé lors d’un conseil fédéral élargi de son parti, hier, au centre culturel de Oued-Amizour dans la wilaya de Béjaïa, que son parti « ira jusqu’au bout » de son initiative portant sur la reconstruction du consensus national.

« Nous allons persévérer dans la démarche par des rencontres avec les formations politiques et les personnalités de divers horizons, dans le cadre de l’initiative politique lancée par le parti en vue de rassembler le plus de monde possible pour la tenue de la conférence nationale de reconstruction du consensus national. »

Une démarche qui n’a pas trop emballé la classe politique, surtout le camp de l’opposition ces derniers mois, et qui a même suscité une certaine méfiance des partis du pouvoir-qui l’avaient bien accueillie au départ- dans la mesure où la feuille de route portée par le FFS est « blanche » comme l’a souligné l’un de ses dirigeants.

Lors de la rencontre d’hier, le premier responsable du FFS a rappelé que son parti a toujours plaidé pour le consensus dans le pays, depuis sa création, et il a saisi l’occasion pour expliquer à ses troupes le but de cette idée, qui selon lui, reste la seule démarche pratique de sortie de crise et qui suppose un débat apaisé, serein, inclusif et pacifique pour un changement démocratique et un état de droit.

Une démarche qui va permettre au pays de traverser cette période d’incertitude, marquée, dit-il, « par des tensions et des dangers au niveau régional et international ». Pour lui, « la proposition de son parti ne rencontre, jusque-là, aucune opposition franche de la classe politique, toutes tendances confondues ».

Le chef de file du FFS a appelé par la suite ses troupes à « se mobiliser pour le grand meeting qu’il compte animer samedi prochain à la salle Atlas à Alger, dans le cadre du 35e anniversaire du printemps amazigh et du 34e anniversaire de l’assassinat de l’avocat et défenseur des droits de l’homme Ali André M’cili.

Un meeting qu’il a qualifié de « second souffle » à l’initiative de reconstruction du consensus national et au cours duquel il présentera un bilan des rencontres réalisées dans le cadre de cette initiative et le programme de la prochaine étape. Une étape qui sera accentuée en direction de la base, à savoir la population, cela non sans rappeler que la démarche du parti a été très bien accueillie et a suscité une adhésion massive dans les nombreuses wilayas où il est passé.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email