-- -- -- / -- -- --
Nationale

Noureddine Louhal présente un panorama sur Alger

Noureddine Louhal présente un panorama sur Alger

Sous la conduite éclairée de la poétesse Fouzia Laradi, les rencontres du mercredi, organisées par l’Etablissement arts et culture dans ses espaces de la bibliothèque jeunesse sis rue Didouche Mourad, ont coïncidé cette année avec la célébration du Printemps amazigh, le 20 Avril.

L’invité de ce rendez-vous hebdomadaire a été le journaliste et écrivain, Noureddine Louhal, venu exposer et parler de son récent ouvrage publié par l’Agence nationale d’édition et de publicité.

Noureddine Louhal a d’abord salué cette commémoration du Printemps amazigh qui confirme et atteste l’attachement de la société algérienne à ses racines ancestrales, aux valeurs de son identité, ainsi que de vivre pleinement, dans l’harmonie et l’unité sur cette terre, l’Algérie, que l’on veut qu’elle soit la plus accueillante, la plus hospitalière, la plus sereine.

C’est la volonté de Noureddine Louhal qui oeuvre dans cette voie, en se référant, concernant, la ville d’Alger à son passé prestigieux, à son histoite légeandaire et à sa situation géographique exceptionnelle, très enviée dans le Bassin méditerranéen.

Nureddine Louhal veut que cette ville, étant donné son passé millénaire prestigieux, brille la journée par son soleil éclatant et de scintiller de mille feux la nuit.

Il passe en revue les sites, les monuments, les places privilégiées, les structures urbaines modèles de la capitale en mettant en relief leur valeur historique, leurs atouts stratégiques, leur signification sentimentale, leur portée émotionelle.

En référence à ces valeurs, Noureddine Louhal voudrait qur les Algérois prennent conscience de cette richesse et qu’ils mettent à profit ces trésors de notre patrimoine pour engendrer une joie de vivre permanente.

C’’est le combat que mène cet écrivain sensible et militant pour que notre ville Alger, vu ses innombrables potentialités soit le joyau de la Méditerranée. Noureddine Louhal démontre dans son livre qu’Alger a les moyens pour se rehausser comme une capitale active où bouillonne la vie économique, intellectuelle, sociale, culturelle, artistique.

Cet écrivain a déjà étudié, par son livre ayant pour titre, Sauvons nos salles de cinéma, ces potentialités de la capitale dans le domaine du septième art en se référant au brillant passé. Par ces vues constructives, Noureddine Louhal apporte ainsi sa contribution à la fixation et la promotion de notre patrimoine dans le même contexte des idéaux, principes et des valeurs tracés dans le Printemps amazigh.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email