-- -- -- / -- -- --
Sports

Nos représentants en ballotage favorable

Nos représentants  en ballotage favorable

Au terme des résultats des matches aller disputés par nos quatre représentants, l’ASO pour la coupe de la CAF ainsi que l’ESS, l’USMA et le MCEE pour le compte de la C1, ont réussi leur sortie, en particulier pour la Champions League, prenant une sérieuse option pour se qualifier à la phase des poules.

Si dans 15 jours le rêve que caressent les férus de la balle ronde venait à se réaliser, on pourra alors dire que le football national est en passe de retrouver son lustre d’antan.

Le Babya prend goût à la C1 Le second représentant algérien en LDC, en l’occurrence le Mouloudia d’El-Eulma, continue sa marche en avant dans le challenge africain et semble prendre goût au safari continental.

En effet, dans le derby maghrébin, face à une formation redoutable ayant fait ses preuves dans cette prestigieuse compétition, en l’occurrence le CS Sfax de Tunisie, les hommes de Jules Accorsi, loin d’être impressionnés par le statut de leurs adversaires, ont dominé la partie, laissant passer une occasion inouïe de composter leur billet pour les poules au match aller.

Les coéquipiers du buteur maison Derrardja ont néanmoins réussi l’essentiel en remportant la première manche sur un score étriqué que les spécialistes considèrent comme un résultat piège. Face aux Tunisiens, loin de leur niveau reconnu, les Eulmis sont en mesure de damer le pion aux Sfaxiens dans leur antre comme ils l’ont fait face aux Ghanéens d’Ashanté.

Les Usmistes ont raté le coche mais la qualification est possible
Enfin, le troisième postulant pour la phase des poules, l’USMA en l’occurrence, a pris une option en s’imposant difficilement face à la coriace formation de l’AS Kaloum de Guinée. La victoire reste bénéfique sur le plan mental.

Les capés de l’entraîneur allemand Pfister ont perdu leur self-control en confondant précipitation et vitesse dans leur jeu, où il a été décelé beaucoup de déchets. Il est vrai que les Guinéens ont été très agressifs dans leur jeu, mais ils étaient prenables si Khoualed et ses coéquipiers s’étaient montrés plus entreprenants et plus appliqués. Le score aurait été plus lourd. Certes, l’équipe était handicapée par les nombreuses absences mais le staff avait les atouts pour les palier.

Le rendement de certains joueurs, à l’image de Feham et Seguer n’a pas apporté le plus escompté. Toujours est-il que les gars de Soustara auront une belle opportunité de revenir avec le fameux sésame puisqu’ils joueront le match retour sur terrain neutre. La rencontre se déroulera au Mali à cause de l’épidémie Ebola qui touche la Guinée, ce qui constitue un avantage pour les Rouge et Noir qui évolueront ainsi sans pression.

Les Chélifiens doivent y croire

Après leur élimination en coupe d’Algérie, les Lions du Cheliff se devaient de se ressaisir en coupe de la CAF pour se refaire une santé, surtout que leur principal souci est le maintien parmi l’élite.

Face à un adversaire considéré comme une grosse pointure dans le continent et dans le challenge africain-il s’agit du Club Africain, leader dans le championnat tunisien et de plus un habitué de la compétition africaine, ce qui implique que ses joueurs sont expérimentés à l’image de Daouadi et Saber Khelifa les Tunisiens, sans trop forcer, ont géré intelligemment la partie et frappé au moment opportun. 

Mais la volonté des coéquipiers de Naamani a prévalu, réussissant ainsi à niveler la marque avant la fin de la rencontre. Un nul certes avantageux pour les visiteurs mais les protégés de l’entraîneur Benchouia n’ont rien à perdre dans cette prestigieuse compétition.

Ils devront jouer à fond toutes leurs cartes au match retour et, pourquoi pas, arracher ce billet pour la phase des poules. Une mission difficile mais pas impossible ; il faut seulement y croire.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email