-- -- -- / -- -- --
Nationale

Nos pompiers conquièrent Mélanchi

Nos pompiers conquièrent Mélanchi

Les sapeurs-pompiers algériens dépêchés au Népal pour participer au secourisme des victimes du séisme qui a frappé ce pays se trouvent, actuellement, à Mélanchi, située ente Katmandu et Bhaktapur.

Une ville totalement fermée et coupée du monde, des effets du tremblement de terre. Les sapeurs- pompiers algériens qui sont au nombre de 70, ont marché trois heures pour arriver au chef-lieu de la ville Motihari où les décombres décorent tristement ladite ville.

Ces spécialisés dans les catastrophes naturelles ainsi qu’une équipe de cynophiles, comme l’a annoncé le colonel Mustapha El Habiri, DG de la Protection civile ont apporté, outre l’aide technique, une aide logistique constituée de 200 tentes, 2.000 couvertures et 4 tonnes de médicaments au Népal. Certaines de ses zones montagneuses restent encore inaccessibles, les routes étant coupées, et le travail des secouristes est encore compliqué par le mauvais temps et les nombreuses répliques sismiques qui secouent le pays, est-il noté.

Dés leur arrivée, les secouristes de la Protection civile ont entamé leur besogne et ont été affectés dans la région de Mélanchi, à trois kilomètres de la capitale Katmandou. C’est l’une des zones les plus touchées par le violent séisme. Cette affectation n’est pas fortuite puisque, choisie en fonction, à l’expérience des secouristes algériens reconnus dans le monde, et démontrée sur le terrain dans plusieurs pays auparavant.

Malgré les difficultés rencontrées sur terrain, dont l’état des routes menant vers Mélanchi, région montagneuse, ils n’ont fait l’économie d’aucun effort dans l’accomplissement de leur noble mission.

Ils ont procédé à l’installation d’un camp de base et entamé une vaste opération de recherches. Les médecins du détachement ont pu sauver une femme népalaise prise d’un malaise. Elle a été immédiatement prise en charge et secourue par l’équipe médicale algérienne avant d’être transférée vers l’hôpital à bord d’un hélicoptère militaire. Ils participent également à assurer des consultations médicales et à la distribution de médicaments et de denrées alimentaires.

Le village de Mélanchi compte 12.000 habitants et a vu les trois quarts de ses habitations détruits. Le détachement algérien est la première équipe d’aide étrangère arrivé sur les lieux, a-t-il été noté.

La première équipe de la Protection civile embarquée à bord de trois avions miliaires, chargés de lots de médicaments et d’aliments de première urgence, a pris le départ vers le Népal peu de temps après le séisme qui l’a frappé.

Le détachement algérien est composé d’équipes spécialisées dotées d’un matériel ultramoderne, dont des caméras thermiques, et de chiens renifleurs pour la recherche des victimes coincées sous les décombres. Deux médecins spécialisés dans la médecine des catastrophes font également partie de l’équipe de la Protection civile. Ce détachement est déterminé à porter secours aux victimes et déployer tous les efforts dans ce but.

Pour rappel, un séisme de magnitude 7,9 sur l’échelle ouverte de Richter, suivi de très fortes répliques a frappé le Népal, le 25 avril dernier, faisant d’après un bilan établi fin avril, plus de 7 000 morts et plus de 14 000 blessés. Des milliers d’autres personnes, népalaises et d’autres nationalités, sont portées disparues.

Les sapeurs- pompiers algériens ont participé à plusieurs interventions de secourisme dans le monde, suscitant à chaque fois, admiration avec les félicitations.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email