Niger : Les putschistes prêts à négocier avec la CEDEAO – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Monde Afrique

Niger : Les putschistes prêts à négocier avec la CEDEAO

Niger : Les putschistes prêts à négocier avec la CEDEAO

Le Premier ministre du Niger, M. Ali Mahaman Lamine Zeine a assuré ce lundi que le président du conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP), le général Abdourahamane Tchiani, a donné son feu vert pour le début des négociations avec la Cédéao. Cette déclaration a été faite après l’audience accordée ce lundi à Niamey à une délégation de chefs religieux musulmans venus du Nigéria.

« Nous sommes optimistes pour un début des pourparlers dès les prochains jours » a déclaré le Premier ministre à l’agence Sputnik.

Cette délégation de chefs religieux est dirigée par le Sheikh Bala Lau, le chef d’Izala, un mouvement islamique d’inspiration salafiste, au Nigeria.

Son objectif est « d’apaiser les tensions créées par la perspective d’une intervention militaire de la Cedeao », selon une source de la délégation. « Les religieux sont à Niamey pour expliquer aux dirigeants de la junte que le Nigeria ne combat pas le Niger et que les décisions prises au sujet du Niger ne sont pas celles du Nigeria mais celles de la Cedeao en tant que bloc régional », a déclaré la source proche de la délégation.

En même temps, dans un communiqué publié ce lundi, l’Union africaine (UA) a annoncé qu’une réunion du conseil de paix et de sécurité de l’organisation s’est tenue ce lundi à Addis Abeba en Éthiopie à propos de la situation au Niger.

« Cette réunion est consacrée à l’évolution de la situation au Niger et des efforts pour y remédier », assure le communiqué cité par des agences de presse. Aucun détail n’a été divulgué sur l’ordre du jour de cette réunion. L’UA est restée muette depuis le début de la crise au Niger, se contentant de quelques déclarations de circonstance, laissant sans doute l’initiative diplomatique aux dirigeants de la Cédéao.

Cette réunion intervient pratiquement juste après l’annonce dans un communiqué lu à la télévision du Niger ce dimanche soir, que les putschistes qui ont pris le pouvoir depuis le coup d’Etat du 26 juillet 2023 préparent un procès contre le Président renversé Mohamed Bazoum pour « haute trahison ».

« Le gouvernement nigérien a réuni à ce jour les preuves pour poursuivre devant les instances nationales et internationales compétentes le président déchu et ses complices locaux et étrangers », a déclaré le colonel Amadou Abdramane.

« Ces preuves sont les échanges que Mohamed Bazoum a entretenus depuis son renversement avec des nationaux, des chefs d’Etat étrangers et des responsables d’organisations internationales, initiatives qui portent atteinte à la sûreté du pays », a-t-il détaillé.

Actuellement, Bazoum est détenu dans la résidence présidentielle depuis le coup d’Etat et n’a pas pu rencontrer aucun émissaire envoyé par la Cédéao, l’Union africaine ou les Nations Unies. Il a pu bénéficier samedi dernier d’une visite de son médecin samedi dernier, après les critiques et les appels de la communauté internationale.

Par ailleurs, les putschistes cherchent encore des alliés en Afrique pour desserrer l’étau des sanctions économiques. Une délégation de la junte a été reçue à Conakry, capitale guinéenne, par les autorités militaires guinéennes auxquelles elle a demandé « un soutien renforcé pour affronter les défis à venir », alors que le régime militaire à Niamey est sous la menace d’une intervention ouest-africaine.

Le chef d’Etat guinéen, le colonel Mamadi Doumbouya, dont le régime est également issu d’un coup d’Etat en septembre 2021, s’est entretenu avec cette délégation conduite par le général Moussa Salaou Barmou, selon la télévision guinéenne.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email