-- -- -- / -- -- --
Nationale

Neuf wilaya sous couvre-feu

Neuf wilaya sous couvre-feu

Neuf wilayas sont désormais sous confinement partiel et sous couvre-feu de 19h00 à 7h00 en raison de la propagation de la pandémie du Coronavirus qui a touché près de 400 personnes dans 36 wilayas et fait 25 morts. C’est ce qu’a décidé, ce vendredi, le Premier Ministre Abdelaziz Djerrad.

« En application des directives de M. le président de la République et conformément au décret exécutif n° 20-70 du 24 mars 2020 fixant des mesures complémentaires de prévention et de lutte contre la propagation du coronavirus (Covid 19) sur le territoire national, le Premier ministre, M. Djerad, a pris ce jeudi un décret portant extension de la mesure de confinement à certaines wilayas », a a indiqué un communiqué du Premier ministère. 


L’extension de la mesure de confinement partiel selon l’article 2 du nouveau décret, est étendue aux wilayas de Batna, Tizi-Ouzou, Sétif, Constantine, Médéa, Oran, Boumerdès, El Oued et Tipaza.

« Cette mesure est applicable à compter du samedi 28 mars 2020 et concerne la tranche horaire comprise entre 19h et 07h », précise le texte.
Il convient de rappeler que la décision de placer sous confinement total la wilaya de Blida, considérée comme l’épicentre national de l’épidémie de Covid-19, et sous confinement partiel la wilaya d’Alger, a été prise lundi 23 mars lors d’une réunion du Haut Conseil de sécurité.
Par ailleurs, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a émis jeudi une instruction en direction des membres du gouvernement et des walis précisant les conditions de circulation des personnes dans les wilayas concernées par les mesures de confinement, total ou partiel, ainsi que celles liées à l’octroi d’autorisations exceptionnelles.
Il a été décidé aussi que “le transport de marchandises, de quelque nature que ce soit, est exclu des mesures d’interdiction édictées par les décrets exécutifs relatifs aux mesures de prévention et de lutte contre la pandémie” et en conséquence, “ne sont pas soumis à autorisation les activités de livraison de marchandises, y compris celles assurant la livraison à l’intérieur des wilayas de confinement”.
“L’activité de commerce de gros de produits alimentaires et des autres produits alimentant les commerces autorisés doit être maintenue, y compris dans les wilayas ayant fait l’objet de mesures de confinement”, a ajouté le communiqué, soulignant qu’à ce titre, “les marchés de gros des produits alimentaires et des fruits et légumes et les abattoirs doivent poursuivre leur activité normalement et la circulation des marchandises de et vers ces lieux est autorisée”.
Concernant le déplacement des personnes qui s’approvisionnent à proximité de leur domicile ainsi que pour les nécessités impérieuses de soin, “il n’est pas exigé une autorisation préalable”, note le communiqué des services du Premier ministre, indiquant que “les walis doivent veiller, en relation avec les services du ministère de la Santé, à l’ouverture des officines pharmaceutiques durant la nuit, notamment dans les wilayas confinées, selon les modalités de permanence habituelles”.
De nombreux denrées deviennent introuvables et hors de prix.
La semoule est absente, depuis plus d’une semaine, des étals des superette et épicerie seules lieux où les citoyens peuvent s’approvisionner. 

Lire aussi: TRAITEMENT DU COVID-19 : LA CHLOROQUINE FAIT DÉBAT

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email