-- -- -- / -- -- --
Nationale

Neuf martyrs dans un lache attentat terroriste à Ain Defla (mise à jour)

Neuf martyrs dans un lache attentat terroriste à Ain Defla (mise à jour)

Neuf soldats dont un officier de l’Armée populaire nationale (ANP) ont été tués et deux autres blessés vendredi soir  dans une embuscade à Djbel Elouh dans la commune de Djendel dans la wilaya de Ain Defla (150 km au Sud-Ouest d’Alger). C’est ce qu’a annoncé dimanche le ministère de la défense (MDN) dans un communiqué. 

“Suite à une opération de recherche et de ratissage dans la localité de Djbel Elouh à Souk El Attaf, wilaya d’Aïn Defla,1ère Région Militaire, un détachement de l’Armée Nationale Populaire a été ciblé, le 17 juillet 2015 à 19h00mn, par un groupe terroriste”, a fait savoir savoir le MDN. “On déplore le décès en martyr de neuf (09) soldats et la blessure de deux (02) autres.”, a précisé le texte.

“Les éléments de l’Armée Nationale Populaire ont aussitôt procédé au bouclage de la zone et ont déclenché une grande opération de ratissage pour débusquer ces criminels et les abattre”, a ajouté la même source qui souligné que “ce genre d’actes criminels qui survient suite aux lourdes pertes subies par les groupes terroristes ces derniers mois ne fait que renforcer la volonté et la détermination des éléments de l’Armée Nationale Populaire à neutraliser les résidus de ces criminels.” Le communiqué de l’ANP intervient 48 heures après les faits. Auparavant, des informations de sources concordantes faisaient état de la mort de 14 soldats dans deux embuscades.Les armes et les uniformes des victimes ont été emportés par les terroristes. L’attentat a été revendiqué samedi par Alqaida dans le Maghreb isamique (AQMI) qui a diffusé sur internet un communiqué accompagné d’une vidéo et des photos de l’attaque. Selon des sources sécuritaires, une vaste opération de ratissage à Djbel Elouh a été lancée par l’ANP et se serait soldée par l’élimination de plusieurs terroristes. Des groupes terroristes écument la région de Djendel fortement boisée de l’extrême sud-est de la wilaya de Ain Defla, à la lisière des wilayas de Médéa et Tissemsilt, selon les mêmes sources.Des victimes du lache attentat


Plusieurs internautes ont fait part de leur indignation suite à cette attaque qui est intervenue le jour de l’Aid. Des hashtags ont été crées sur Facebook et Twitter pour saluer la mémoire de ses jeunes soldats, tombés en martyrs, pendant l’accomplissement de leur devoir.
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email