-- -- -- / -- -- --
Nationale

Neige, routes coupées et école buissonnière paralysent Constantine

Neige, routes coupées et école buissonnière paralysent Constantine

La poudreuse reprend ses droits à l’Est où plusieurs villes sont depuis au moins 48 heures plongées dans froid glacial. A Constantine, arbres, toits de maisonnettes et autres édifices des quartiers nord de la ville réfléchissaient, dès la matinée, l’éclat du blanc neige, au grand bonheur des bambins. La vague de froid hivernale annoncée a donc été au rendez-vous.

Au petit matin, cumulus et autres stratus accumulés au dessus de la ville millénaire, baisse de mercure aidant, ont donné quelques petits flocons avant le lever de l’astre solaire, des chutes suffisamment abondantes pour orner la cité d’un éphémère manteau blanc, le peu de rayons solaires ayant pu percer l’amas nuageux ont eu raison de la couche blanchâtre.

Une situation qui a, contre tout attente, conduit la plupart des établissements scolaires à « autoriser » un après-midi d’école buissonnière aux élèves du primaire et du moyen. Idem pour certaines structures qui, pour beaucoup, se sont contenté d’un service minimum après désertion de la gente féminine, cible privilégiée des boule mi-neige-mi-glace de bambins imprudents.

Toutefois, des chutes de neige abondantes dans certaines régions ont été enregistrées sur les hauteurs aux alentours de la ville où la neige a atteint par endroits 15 centimètres, rendant presque impossible la circulation au niveau de certains axes routiers.
Ainsi, le réseau routier a été ralenti et la majorité des routes et chemins de la wilaya ont connu des perturbations.

A l’image de la RN3 reliant Constantine à Skikda ou encore Constantine et Oum El Bouaghi, où la circulation a connu des embouteillages contraignant les automobilistes à affronté le froid glacial notamment ceux dont les véhicules sont mal équipé de moyen de chauffage.

Idem pour les utilisateurs de la RN 5 entre la capitale e l’Est et Mila où par endroit à l’image de la région élevée de Sidi Khlifa, la route a complètement été coupée, à en croire la cellule de communication de la Gendarmerie nationale.

Ce corps qui a, procédé à plusieurs interventions, avait lancé dès le matin des appels à la vigilance, notamment pour les usagers de la RN20 reliant Constantine à Guelma ou encore ceux empruntant certaines routes de wilaya telles que celles reliant les localités de Ain Abid, Ben Badis et Béni Hmidène ou encore la RW51 reliant la cité cirtéenne à la région de Djebel Ouehch où d’importants moyens avaient été déployés par les services de la Direction des travaux publics jumelés à ceux de la sureté de wilaya dont des chasse neige afin de libérer le réseau routier notamment au niveau du contournement de l’autoroute Est-Ouest, très utilisé par les poids lourds.

La sureté de wilaya a de son coté mis en place une cellule d’écoute et d’intervention pour les premier secours. La vielle des patrouilles avaient sillonné certaines artères de la ville pour notamment secourir les SDF au moment ou d’autres ont réservé leurs intervention au niveau des stations de bus interwilaya et gare ferroviaire dans l’objectif d’assister les voyageurs « coincés ».

Des repas chauds et un gite ont même été offerts aux infortunés, apprend-on auprès de la cellule de communication de la sureté.

Les chutes de neige ont également été à l’origine de la perturbation du trafic aérien. Tous les vols prévus à partir de l’aéroport Mohamed Boudiaf ont été annulés, avons-nous appris auprès des responsables de la structure située sur les hauteurs de la ville.

Ainsi, aussi bien les vols intérieurs que ceux à destination de l’étranger ont été supprimés, en raison notamment du manque de visibilité ou encore de la neige qui s’est accumulé sur le tarmac.
Notons aussi, qu’avant-hier, des milliers de foyers avaient été privés du match tant attendu de la phase de poules entre les Fennecs et les Guerriers du Zimbabwe.

L’accumulation de la mousse blanche sur les récepteurs paraboliques a rendu le signal provenant des satellites quasi nul, poussant nombre de jeunes à se rabattre sur l’option des cafétérias et autres maisons de jeunes où de grands écrans avaient été placés pour la circonstance.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email