Négociations en cours avec Airbus et Boeing pour l'achat de 15 avions – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Négociations en cours avec Airbus et Boeing pour l’achat de 15 avions

Négociations en cours avec Airbus et Boeing pour l’achat de 15 avions
Air Algérie s'envolera vers le pays de Nelson Mandela

Le ministre des Transports, Kamel Beldjoud a fait savoir , ce jeudi, que les négociations étaient en cours avec les deux constructeurs aéronautiques « Airbus » et « Boeing » pour l’acquisition de 15 avions.

S’exprimant Lors d’une plénière au Conseil de la Nation, le ministre a indiqué que « les négociations pour l’acquisition de 15 avions sont en cours avec Airbus et Boeing depuis quelques jours », souhaitant voir ces négociations aboutir à de « bons résultats ».

Cette opération devrait renforcer la flotte d’Air Algérie forte actuellement de 56 avions, ce qui permettra d’exploiter tous les aéroports du pays dont le nombre est de 36, en application des instructions du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune à cet effet, souligne le ministre.

Parallèlement à l’acquisition de nouveaux avions, l’opération de maintenance de 11 avions d’Air Algérie est en cours, selon Beldjoud.

Ainsi, des mesures « urgentes » ont été prises pour améliorer la situation, dont la désignation d’un nouveau responsable à la tête de cette filiale, l’acquisition de pièces détachées, le rappel des mécaniciens retraités de la compagnie et le recrutement de nouveaux.

Le ministère des Transports prépare le projet du plan de restructuration de la compagnie nationale Air Algérie qui sera soumis au Gouvernement, en application des instructions du Président de la République, a ajouté le ministre, citant l’élaboration d’une nouvelle stratégie globale de transport aérien, en coordination avec les différents acteurs et spécialistes, en prévision de sa soumission au Gouvernement.

A une question sur la possibilité de renforcer l’activité aérienne au niveau de l’aéroport d’Adrar, Beldjoud a souligné que la consécration d’avions supplémentaires gros-porteur pour les vols aériens prévus à partir de cet aéroport obéit à plusieurs critères, notamment à la disponibilité des avions, au coût d’exploitation et à la rentabilité économique de ces vols.

Et d’ajouter que les moyens actuels de la compagnie « ne permettent » pas l’exploitation des avions gros-porteur pour tous les vols domestiques, d’où l’importance d’œuvrer pour le renforcement de la flotte aérienne.

Evoquant la filiale d’entretien d’Air Algérie, le ministre a fait état de plusieurs problèmes entravant le bon déroulement de cette activité, dont le manque de la main d’œuvre qualifiée en la matière et la pénurie des pièces de rechange.

« Une étude a été lancée pour définir les capacités économiques et les méthodes de création d’un hub régional dans la wilaya de Tamanrasset qui pourrait être un pôle voire une porte vers plusieurs pays africains », ajoute le ministre.

En outre, le secteur procède au constat de plusieurs aéroports en vue de recenser et relever les lacunes en vue d’y remédier, y compris les aéroports du Grand sud, précise Beldjoud qui a mis en avant les efforts du secteur visant le renforcement du transport aérien vers les sites archéologiques et touristiques en coordination avec les acteurs

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email