-- -- -- / -- -- --
Nationale

Necib : «De nouveaux projets seront lancés pour promouvoir le secteur des eaux»

Necib : «De nouveaux projets seront lancés pour promouvoir le secteur des eaux»

Le ministre des Ressources en eau, M,Hocine Necib, a effectué, avant-hier une visite de travail dans les wilayas de Tessemsilt, Tiaret et Saïda afin d’inspecter les projets de réalisation relevant de son secteur.

Sa première halte fut dans la wilaya de Tiaret, où il a inspecté le projet de réalisation d’une station de relevage des eaux usées à Dahmouni, Notons que le volume des eaux rejetées de la wilaya est de 108 530 m3 et le volume des eaux usées rejetées du chef-lieu de la wilaya est de 21 400 m3.

Ce projet une fois achevé contribuera à la protection des eaux des barrages contre les eaux usées des centres de Dahmouni. Notons que ce projet a nécessité une enveloppe de 85 725 022 573 DA et le délais de réalisation du projet est fixé à 6 mois. Ensuite, le premier responsable chargé du secteur a procédé à l’inauguration de la première tranche du périmètre irrigué de Dahmouni lequel comporte l’équipement de 1 326 ha pour un coût 1,5 milliard de DA, dans la perspective d’atteindre 2 000 ha déjà équipés de ce périmètre couvrant une superficie de 4000 ha.

« Le secteur des Ressources en eau en collaboration avec le ministère de l’Agriculture redynamise le secteur agricole et assure ainsi aux paysans tous les moyens nécessaires pour promouvoir la production agricole « Une fois que ces projets de réalisation s’achèveront dans les délais fixés, on lancera d’autres projets afin de répondre aux préoccupations des paysans en matière d’irrigation », a affirmé le ministre au représentant des paysans de Dahmouni par la suite M. Necib a visité le projet d’aménagement hydro agricole de périmètre Dahmouni-secteur amorce rive droite sur 1326 hectares-précisant que le délais de réalisation de ce dernier est fixé à 12 mois.

Il convient de souligner que la réalisation de ce projet contribuera à l’accroissement du revenu régional, la création d’activité, et le développement de irrigation agricole dans la région ainsi que la création d’emplois.

Dans l’après-midi, le ministre des Ressources eau accompagné du wali de Tiaret, a visité le projet de réalisation des collectes principales et galeries à travers les grands centres urbains et le raccordement des POS ; Le coût du projet est de 350 000 00DA ; ce projet va prendre en charge le drainage des eaux pluviales et les eaux usées des extensions de la partie est de la ville de Tiaret ainsi que la réhabilitation de la galerie de Tiaret .Dans la commune de Mimouni de la wilaya de Tissemesilt M. Necib a également inspecté le projet en cours de réalisation des ouvrages de stockage à travers la wilaya, y compris les raccordements.

De plus, le ministre a incité les responsables chargés du projet d’achever ce projet dans les délais précis. Notons que ce projet une fois réceptionné assurera une pression au point le plus défavorable des réservoirs et une distribution d’eau de la zone considérée. Ce projet a nécessité en outre une enveloppe de 30 000 000 DA.

Par ailleurs, le ministre a saisi l’occasion pour inspecter le projet de réalisation d’un barrage flottant au niveau du barrage de Bokhadda où le taux d’avancement est de 50% et le délai de réalisation est fixé à 6 mois. En effet, l’impact primordial de ce projet est de prélever une eau de surface de qualité et réduire les frais des produits de traitement de l’eau, Notons également que le coût de ce projet est de 1000000 de DA.

Lors d’un point de presse présidé dans la région le ministre des Ressources en eau a annoncé le lancement prochain à Relizane, des travaux de réalisation d’une usine de production d’un matériel d’irrigation économique. Lors de sa visite à Tiaret, le ministre a fait état d’un accord conclu avec une société espagnole spécialisée dans la réalisation de projet d’un coût de 25 millions d’euros. La réalisation de cette usine, qui aura une annexe dans la wilaya de Tiaret, contribuera à l’extension des terres agricoles irriguées tout en permettant aux agriculteurs d’acquérir par facilité du matériel économisant l’eau, a-t-on indiqué.

M. Necib a indiqué, par ailleurs, que des études ont été menées en coordination avec le ministère de l’Agriculture pour généraliser l’exploitation des stations de traitement des eaux usées dans le domaine de l’irrigation au niveau national. Et d’ajouter que la wilaya de Tiaret connaîtra des perspectives prometteuses dans le domaine de l’irrigation pour atteindre 42 000 hectares de terres irriguées au début du plan quinquennal 2015-2019.

La wilaya dispose de ressources hydriques importantes qui seront renforcées en 2020 par des transferts du Chott Chergui et de la station de dessalement de l’eau de mer d’El Macta (Oran). De plus le ministre a décidé de la réalisation d’autres projets que seront lancés dans cette wilaya afin de combler les lacunes et répondre le mieux aux préoccupations de cette population en matière de raccordement d’eau, ajoutant dans la même optique que cette wilaya connait une amélioration considérable.

« Il est nécessaire de veiller à l’achèvement des projets dans les délais afin de libérer les terrains et entamer par la suite d’autres projets de réalisation ». La wilaya de Tiaret est une wilaya agricole et riche en ressources potentielles, a t’il dit. En 2020, il y’aura plus de 70 .000 ha de terres irriguées pour renforcer la production agricole et assurer ainsi la sécurité alimentaire.

Le ministre a achevé sa visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Saïda où il a inspecté le projet de protection des centres de Dahmouni, Mednissa, Z’malet Emir AEK, Bougara, Frenda et Sougueur. Notons que le projet actuellement en cours de réalisation est le projet de protection des centres de Mednissa contre les eaux pluviales. Un canal trapézoïdal en béton armé de 13m de base sur 1300MA figure parmi les consistances des travaux. La date de réalisation est fixée à 10 mois, selon les responsables chargés du projet.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email