-- -- -- / -- -- --
Nationale

NCA Rouiba au bord de la faillite

NCA Rouiba au bord de la faillite

Rien ne va plus dans les affaires commerciales et financières du géant de l’agroalimentaire privé Nouvelle conserverie algérienne (NCA) Rouiba. Le leader dans la production et la distribution de boissons, de jus de fruits et de nectars est au bord de la faillite, a-t-on appris auprès d’une source proche de cette entreprise privée. Selon la même source, le président-directeur général et copropriétaire de NCA Rouiba, en l’occurrence Slim Othmani (dont son père et son grand-père sont les fondateurs de NCA Rouiba), a tenté de sauver l’entreprise en s’adressant aux Fonds d’investissement étrangers pour un éventuel prêt financier. Toutefois sa demande a été refusée. A deux doigts de la faillite, le premier producteur et distributeur de boissons sur le marché national, NCA Rouiba, n’a trouvé d’autres solutions que de se tourner vers le français Castel.

En effet, après l’échec de ses négociations avec des fonds d’investissement étrangers, le PDG de NCA Rouiba, Slim Othmani, a engagé des pourparlers avec le mastodonte français de boissons, toujours selon la même source. Copropriétaire en Algérie des bières Bavaroises avec SAB Miller (une entreprise anglaise spécialisée dans la fabrication et la distribution de boissons alcoolisées), Castel y contrôle aussi, et surtout, deux des trois distributeurs qui sont Coca-Cola, la Société des boissons de l’Ouest algérien (SBOA, pour l’ouest du pays) et Skikda Bottling Co (SBC, pour l’est).

Le troisième, Fruital, qui contrôle le marché d’Alger, est codétenu par l’espagnol Cobega et NCA Rouiba. Un tel mariage offrirait aussi à Castel le marché des jus de fruit, dont NCA Rouiba est le leader incontesté. Les discussions entre les deux groupes sont toutefois freinées par l’élection présidentielle du 12 décembre. L’ex-directeur général de NCA Rouiba, Sahbi Othmani, débarqué le 28 octobre dernier, pourrait aussi jouer les trouble-fêtes. Refusant d’être tenu pour responsable des diffcultés du groupe, il aurait contacté les responsables de la Bourse d’Alger la semaine passée pour présenter sa propre analyse des difficultés du groupe. En face, l’avenir des milliers d’employés de NCA Rouiba reste incertain.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email