La transition énergétique au cœur des débats de la 10e édition du NAPEC – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Energies

La transition énergétique au cœur des débats de la 10e édition du NAPEC

La transition énergétique au cœur des débats de la 10e édition du NAPEC

La transition énergétique et les défis liés au climat ont été les thèmes majeurs de la première journée de la 10e édition du NAPEC (North Africa petroleum exhibition & conference) qui s’est ouverte ce lundi au centre des conventions à Oran, dans une conjoncture marquée par une reprise mondiale prudente suite à la contraignante épidémie de la Covid-19.

La question de la réduction du gaz à effet de serre ainsi que les énergies renouvelables ont été les premiers axes abordés par les intervenants et les panelistes lors des ateliers tenus au cours de cette journée inaugurale comme pour donner un aiguillage aux challenges qui s’imposent aux producteurs des énergies fossiles dans les années à venir.

Dans une allocution à la cérémonie d’ouverture, le PDG de Sonatrach, Toufik Hakkar, a affirmé que le groupe pétrolier algérien « a placé la dimension environnementale au cœur de ses préoccupations » annonçant au demeurant, que Sonatrach entend réduire de 1% le taux de charge en vue de réduire l’émission de gaz à effet de serre », à savoir produire des énergies de meilleure qualité et de moins en moins polluantes.

Pour l’expert pétrolier et ancien vice-président de Sonatrach, Ahmed Mechraoui, l’Algérie est déjà en avance s’agissant de la transition énergétique puisqu’elle passe directement au gaz en étant producteur contrairement aux pays qui passent du charbon au gaz ou au nucléaire », soulignant que chaque pays a ses propres spécifiés en matière de transition énergétique.

En ce sens, le secrétaire générale du ministère de l’énergie M. Abdelkrim Aouissi a évoqué « les opportunités d’amorcer de nouveaux axes d’investissement dans le domaine des hydrocarbures plus respectueux de l’environnement », expliquant que les « les retards occasionnées par la crise sanitaires ont servi d’occasions pour revoir toute la stratégie de production des hydrocarbures et des énergies à l’horizon 2050 ».

Quelque 810 participants et 500 exposants venus de 45 pays prennent part à la 10e 2dition du NAPEC, le plus grand salon professionnel international des hydrocarbures et de l’énergie en Afrique et en Méditerranée dédié au marché nord-africain, consacré aux activités de l’Upstream, le Midstream et le Downstream (Onshore & Offshore) et tous les fournisseurs de produits, services et technologies qui gravitent autour de l’activité pétrolière et gazière, a fait savoir la même source.

Il constitue une opportunité d’échange d’expériences dans le domaine des hydrocarbures et de l’énergie, selon les organisateurs. En 2020, le NAPEC a été annulé en raison de la propagation de la pandémie de Covid-19 qui a fortement affecté le secteur des hydrocarbures.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email