-- -- -- / -- -- --
Sports

Naissance de l’Association sportive féminine Ittihad Amel Chéraga

Naissance de l’Association sportive féminine Ittihad Amel Chéraga

L’ancienne footballeuse internationale algérienne, Naïma Laouadi, a lancé dimanche l’Association sportive féminine Ittihad Amel Chéraga (Alger), se donnant comme objectif la contribution dans la promotion de la pratique sportive en milieu féminin.

Outre le football, l’association est composée au départ d’une section de futsal (football en salle) et d’handisport (athlétisme).

”Ittihad Amel Chéraga est un club omnisports qui s’occupera du développement du football féminin ainsi que du futsal en Algérie.

L’handisport (athlétisme) qui donne beaucoup de satisfactions à l’Algérie n’a pas été oublié”, a déclaré Laouadi à l’APS. Etant une ex-joueuse de football (1996-2006), Laouadi axera certainement ses efforts sur le sport roi, un domaine qu’elle maîtrise parfaitement vu sa longue expérience sur les terrains.

”Je suis footballeuse donc je penche naturellement vers le sport le plus populaire. Nous allons mettre en place une école de football féminin pour les 12, 13 et 14 ans ainsi que les U17”, a fait savoir Laouadi qui a porté les couleurs du Celtic de Marseille en France de 2004 à 2006 (96 matchs, 18 buts).

Laouadi, qui entraîne la sélection algérienne féminine des moins de 17 ans, battue vendredi par le Cameroun (0-4) au stade Omar-Hamadi d’Alger en match aller des éliminatoires du Mondial-2018, a souligné l’importance du travail à la base et la continuité, condition essentielle pour réussir de bons résultats.”

Après le match retour face aux Camerounaises le 17 décembre, on reprendra le boulot. Je ne suis pas là pour une courte période, pour deux ou trois matchs. Si c’était le cas je n’aurais jamais accepté de diriger la sélection des U17, car j’ai déjà vécu cette expérience en 2015 après avoir participé à un tournoi au Qatar”, a rappelé la jeune technicienne de 41 ans.

Laouadi a assuré qu’elle avait “la volonté et le courage pour atteindre les objectifs tracés” avec l’aide de son staff à l’Ittihad Amel Chéraga.”Nous devons respecter la pyramide de formation si on veut devenir compétitifs sur le plan international.

Dans ce cas, le lycée sportif est indispensable pour augmenter le volume d’entraînement des joueuses et leur permettre de faire du sport sans négliger leurs études”, a-t-elle poursuivi. Un match gala a été organisé à la salle omnisports Tahar-Belakhdar de Chéraga pour marquer le démarrage officiel des activités de cette nouvelle association sportive féminine.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email