-- -- -- / -- -- --
Sports

NAHD : Les Sang et Or de mal en pis

NAHD : Les Sang et Or de mal en pis

En concédant la défaite, la quatrième depuis l’entame de la saison, face au MCO, une équipe loin d’être un foudre de guerre, le NAHD occupe désormais la place de lanterne rouge après six journées, une situation qui nécessite de tirer la sonnette d’alarme avant qu’il ne soit trop tard.

Intervenant sur les ondes de la Chaine III juste après le match, l’entraîneur Aït Djoudi a déclaré que son équipe était venue à Oran dans le but de provoquer le déclic face aux Hamraoua, un adversaire prenable, mais la réalité du terrain a faussé leur calcul du moment, une fois encore, que le Nasria a joué de malchance et que la victoire a choisi le camp de la formation d’El-Hamri. Ce qui a d’ailleurs poussé le coach des Banlieusards a jeté l’éponge tout en souhaitant que son successeur arrivera à provoquer ce déclic.

Apparemment, ce divorce pourrait être une arme à double tranchant puisque la venue d’un nouvel entraîneur pourrait débloquer la situation, comme il est fort probable que les choses n’évolueront pas dans le bon sens. D’ailleurs, aux dernières nouvelles, la direction du club n’a pas accepté la démission de l’ex-entraîneur de la JSK, même si dans l’entourage du club on parle de contact avec l’ex-désormais coach de la JSK, Hugo Broos.

Il n’en demeure pas moins que les choses seront plus claires concernant la barre technique d’ici à la fin de semaine. Pourtant, les coéquipiers de Benyahia produisent du beau jeu porté sur l’offensive puisque cela s’est justifié depuis le derby de l’Algérois joué contre le MCA lorsque les Nahdistes rendaient une bonne copie sur le terrain au point que les observateurs et les spécialistes présageaient un avenir radieux aux poulains de Ait Djoudi Malheureusement, les Nahdistes pêchent dans la finition et le dernier geste et ainsi tous leurs efforts restent vains. En d’autres termes, les équipiers d’Ouznadji n’arrivent pas à allier la manière au résultat.

Cette inefficacité des attaquants s’est répercutée sur les résultats qui sont négatifs, ce qui ne reflète pas le rendement satisfaisant de l’équipe, qui en réalité, méritait un meilleur sort. Le moins que l’on puisse dire est que le problème est sans aucun, doute d’ordre psychologique car il semble que les joueurs doutent et jouent la peur au ventre de faillir, surtout que l’entame du championnat était catastrophique lorsque les Sang et Or ont concédé leur première défaite à domicile face au MOB.

Depuis, les joueurs ont perdu confiance en eux. Il s’agit donc de déceler le mal et de mettre en place une thérapie de choc pour débloquer la situation et motiver les joueurs à aller chercher la première victoire qui les libèrera, vu que l’équipe possède un potentiel riche et performant.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email