-- -- -- / -- -- --
Monde Asie

Nagorny Karabakh: violation d’une nouvelle trêve humanitaire

Nagorny Karabakh: violation d’une nouvelle trêve humanitaire

L’Azerbaïdjan et l’Arménie se sont accusés dimanche d’avoir violé une nouvelle trêve humanitaire dans le Nagorny Karabakh, une semaine après un premier cessez-le-feu conclu mais jamais respecté.

Le ministère de la Défense azerbaïdjanais a affirmé que les forces arméniennes avaient rompu de « manière flagrante le nouvel accord », dénonçant des tirs d’artillerie ennemis. Un porte-parole, Anar Eïvazov, a précisé que des attaques séparatistes visant quatre localités avaient été repoussées.

De son côté, la porte-parole du ministère arménien de la Défense, Chouchan Stepanian, avait elle rapporté des tirs d’artillerie et de roquettes azerbaïdjanais au nord et au sud du front, durant les trois heures ayant suivi le début de la trêve. L’armée du Nagorny Karabakh a également fait état d’une attaque ennemie le matin dans le sud, déplorant “des pertes et blessés des deux côtés”.

Samedi soir, les ministères arménien et azerbaïdjanais des Affaires étrangères avaient annoncé un accord pour “une trêve humanitaire à partir du 18 octobre à 00H00 heure locale.

La reprise des combats il y a trois semaines a fait des centaines de morts. Mais les pertes sont sans doute bien plus élevées, chaque camp disant avoir tué des milliers d’ennemis.

Après une première tentative ratée de cessez-le-feu sous l’égide de Moscou, le conflit a connu une nouvelle escalade samedi.

Le chef des Nations unies, Antonio Guterres, a condamné « toutes les attaques envers des zones peuplées touchées par le conflit » et regretté « que les deux côtés aient continuellement ignoré les appels répétés de la communauté internationale à cesser les combats immédiatement ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email