-- -- -- / -- -- --
Sports

NA Hussein Dey : Le Nasria joue de malchance

NA Hussein Dey : Le Nasria joue de malchance

De l’avis des observateurs, le NAHD a retrouvé ses sensations en pratiquant du beau football depuis le derby de l’Algérois l’ayant opposé au MCA, mais le manque d’efficacité criard, dont font preuve les joueurs à l’approche des buts pénalise l’équipe puisque les Sang et Or n’arrivent toujours pas à gouter aux joies de la victoire.

En effet, le même scénario s’est reproduit face respectivement à l’ESS et lors de la 5ème journée contre la JSK du moment que les protégés de l’entraîneur Aït Djoudi fournissent de belles prestations et se permettent le luxe de créer des occasions franches de but mais le manque de lucidité et de clairvoyances des attaquants pêchent dans la finition et comme dit l’adage : « Lorsqu’on rate les occasions, on encaisse ».

C’est d’ailleurs ce qui s’est passé vendredi devant les Canaris du Djurdjura, les Nahdistes ont fait l’essentiel du jeu sans pour autant exploiter les opportunités qui se sont présentées contrairement aux Jaune et Vert de la ville des Genêts, ils étaient plus incisifs et percutants dans le dernier geste.

Compte tenu du rendement des joueurs du Nasria lors des trois dernières rencontres, il semble que le problème est plutôt psychologique et si le head-coach des banlieusards avec la complicité des responsables et des acteurs ne trouve pas la thérapie de choc dans l’immédiat pour débloquer la situation, celle-ci se compliquerait davantage car le doute s’installerait dans l’esprit des joueurs, surtout au cas où le club sombre dans la spirale des mauvais résultats.

Apparemment, outre l’ASO Chlef, les Sang et Or n’ont toujours pas réussi à comptabiliser dans leur escarcelle les trois points qui leur permettront de se libérer et de reprendre confiance en soi, car, à vrai dire, le NAHD possède un potentiel qui a les armes et les atouts pour réaliser une saison honorable.

Ait Djoudi aura du pain sur la planche

Au cas où la direction du club banlieusard renouvelle sa confiance à l’entraîneur Ait Djoudi, ce dernier doit vite trouver la solution au marasme dans lequel se débat le NAHD depuis l’entame du championnat puisque l’équipe a concédé trois défaites pour deux nuls, un premier bilan alarmant.

Ceci dit, l’entraîneur en chef doit se remettre en cause ainsi que les joueurs qui doivent chercher le mal qui bloque la situation, et ce dès les deux prochaines journées quand bien même leur mission ne serait pas une simple sinécure avec un déplacement périlleux à Oran pour affronter le MCO et le derby contre le CRB. Une opportunité pour Ait Djoudi et ses troupes pour chasser le doute et provoquer le déclic car leur prochains adversaires sont prenables pourvu que le coach husseindéen remet de l’ordre dans la maison et trouve la formule magique pour cette conjoncture. Autrement dit, dans le cas contraire, l’ex-entraîneur de la JSK serait sur un siège éjectable.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email