-- -- -- / -- -- --
Sports

NA Hussein Dey : Alain Michel à la rescousse

NA Hussein Dey : Alain Michel à la rescousse

Deux jours après s’être séparée de son entraîneur Youcef Bouzidi, la direction du club des Sang et Or a jeté son dévolu sur le coach français du CR Belouizdad Alin Michel pour prendre en charge la barre technique du club.

Youcef Bouzidi, dont les résultats n’ont pas suivi cette saison, a fini par céder à la pression et donc quitté le navire, lequel, le moins que l’on puisse dire, avait retrouvé sa vitesse de croisière jusqu’à arriver en finale de la coupe d ‘Algérie, malheureusement perdue avec toutefois les honneurs face au Mouloudia d’Alger.

Je quitte l’embarcation du Nasria la conscience tranquille ». Tels sont les propos lancés par le coach avant de prendre congé de son club. Youcef Bouzidi, dont l’amour pour les couleurs des sang et Or n’est plus à prouver, a tenu à préciser que son départ de la barre technique du NAHD, est loin d’être synonyme de limogeage ». Ne croyez surtout pas que c’est un limogeage, car c’est moi qui ai choisi de partir.

J’ai la certitude d’avoir fait du bon travail depuis que j’ai repris l’équipe la saison écoulée. Je suis parvenu à l’extirper de la mauvaise passe dans laquelle elle se trouvait pour la hisser jusqu’en finale de la coupe d’Algérie. Néanmoins, le climat est devenu malsain au sein du club et des gens ont trouvé dans les deux défaites consécutives de l’équipe devant l’OM et le MCO une aubaine pour me critiquer et exiger mon départ, comme veulent le faire croire certains « khalatine ».

Il a insisté pour dire qu’une bonne lecture des statistiques de l’équipe enregistrées après ces huit journée et le classement actuel du club sont là pour prouver que la situation du club est loin très loin même d’être critique. « L’équipe est à la sixième place, ce qui est mieux que beaucoup d’autres équipes plus huppées.

Nous avons été victimes de certaines erreurs d’arbitrage et cela nous a vraiment fait mal ». Ce n’est pas le même son de cloche chez certaines personnes se disant très proches du club d’Hussein Dey. Les connaisseurs et amoureux du beau jeu dans l’entourage du club ne se sont pas fait prier pour le critiquer sans retenue.

« L’équipe n’arrive plus à imposer son jeu stratégie et Bouzidi a montré ses limites dans le coaching en exploitant mal les potentialités de ses joueurs qui ne donnaient pas la pleine mesure de leur talent. » Aujourd’hui, la page Bouzidi est tournée et c’est son successeur Alain Michel qui se doit de remettre les choses en place pour donner un nouveau souffle à l’équipe et chasser le doute . 

Du pain sur la planche pour celui qui a vécu le même scénario avec son club, le Chabab de Belouizdad, en total déclin. Arrivé en 2008 en Algérie pour entraîner le MC Alger, Alain Michel (68 ans) a dirigé, depuis, plusieurs formations, à l’image de la JS Saoura, la JSM Béjaïa et le CR Belouizdad. L’ex-driver du CRB, qui a déjà entamé sa nouvelle mission avec les Sang et Or, aura fort à faire pour sa première sortie en recevant une équipe de l’ES Sétif qui monte en puissance.

Des retrouvailles synonymes d’un cadeau empoisonné pour le néo-coach devant des Sétifiens plus à l’aise, depuis toujours, sur la pelouse du 20-Août 55 et décidés à rester sur le même tempo de victoires.

Pour rappel, le NAHD, finaliste malheureux de la précédente édition de la coupe d’Algérie face au MCA (1-0), représentera l’Algérie à la nouvelle formule de la coupe arabe des clubs, dont la phase finale se tiendra en Egypte du 21 juillet au 5 août 2017.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email