-- -- -- / -- -- --
Sports

Mustapha Berraf, président du COA

Mustapha Berraf,  président du COA

« Nous tablons sur 4 médailles à Rio »

L’Algérie ambitionne de remporter 4 médailles lors des Jeux olympiques JO-2016 de Rio de Janeiro (5-21 août), a indiqué le président du Comité olympique et sportif algérien (COA), Mustapha Berraf : « Selon les prévisions avancées par les fédérations, on se déplacera au Brésil avec l’objectif de glaner 4 médailles.

Les couleurs des médailles n’ont pas été précisées, a déclaré Berraf lors d’un point de presse tenu au siège du COA à Ben Aknoun affirmant que « monter sur un podium olympique est toujours une grande performance dans la vie d’un sportif ». Appelé à donner les noms des athlètes médaillables, Berraf a dit préférer parler de fédérations.

« Les fédérations d’athlétisme, de boxe et de judo ont pronostiqué des médailles. Des athlètes comme Taoufik Makhloufi, Larbi Bouraâda et Mohamed Flissi ont les moyens de réaliser de belles choses.

D’autres peuvent s’illustrer aussi. Nous avons offert toutes les conditions nécessaires aux sportifs pour réussir et c’est à eux maintenant de concrétiser », a-t-il fait savoir. L’Algérie a qualifié 46 athlètes en plus de la sélection des U23 de football (18 joueurs) pour les joutes de Rio. 

« Nous pouvons encore avoir deux autres places avec les recours formulés par les fédérations de natation (pour Majda Chebaraka, ndlr) et d’athlétisme (pour le marcheur Mohamed Ameur, ndlr). Mais officiellement 64 sportifs seront du voyage au Brésil pour défendre les chances algériennes », a encore précisé le premier responsable de l’instance olympique. 

L’Algérie a participé avec 27 athlètes, plus l’équipe féminine de volley-ball aux derniers JO (Londres-2012) ponctués par une médaille d’or de Makhloufi dans la course du 1500m. « Nous avons travaillé pour qualifier un total de 70 athlètes.

Nous en sommes aujourd’hui à 65, donc nous avons réussi à atteindre 93% de nos prévisions sur les 150 athlètes pris en charge de près depuis 2014 », s’est félicité Berraf. Le patron du COA a dans ce sens rappelé que le système de qualification pour les JO-2016 est très compliqué par rapport à celui appliqué durant les précédents Jeux.

« Il faut signaler que contrairement aux précédents JO où il suffisait d’être champion du Monde ou dans son continent pour aller aux Olympiades, cette fois-ci le système de qualification est compliqué notamment en judo et en boxe. Il faut avoir beaucoup de points pour se qualifier. Nos athlètes sont donc à féliciter pour leurs efforts », a-t-il ajouté.

Concernant les médias, Berraf a indiqué que « 8 journalistes algériens ont été accrédités » pour couvrir le rendez-vous olympique. La judokate Sonia Asselah a été désignée comme porte-drapeau de la délégation algérienne lors de la cérémonie d’ouverture des joutes de Rio.

La délégation sportive algérienne s’envolera pour le Brésil le 27 juillet à bord d’un avion spécial de la compagnie nationale Air Algérie. Le retour est programmé pour le 22 août.

Athlétisme, boxe et judo, les sports les plus représentés à Rio

L’athlétisme, la boxe et le judo sont les disciplines algériennes les plus représentées lors des jeux Olympiques 2016 de Rio de Janeiro (5-21 août), selon la liste officielle communiquée lundi par le Comité olympique et sportif algérien (COA).

L’athlétisme est la discipline qui a réussi à qualifier le plus grand nombre d’athlètes (15) en attendant l’issue du recours de Mohamed Ameur (20
km marche), recalé.

Les espoirs de podium reposent sur Taoufik Makhloufi (800 et 1500m) et Larbi Bouraâda (décathlon). La boxe qui a offert à l’Algérie sa première médaille olympique (JO-1984 à Los Angeles) arrive en seconde position avec 8 pugilistes, à leur tête Mohamed Flissi (52 kg) considéré comme chance de médaille. Le judo algérien sera présent à Rio avec 5 athlètes et celui qui est le plus proche du podium est Lyes Bouyakoub (-100 kg), vu son classement mondial.

La lutte qui a réussi à qualifier trois athlètes pour les JO-2016 peut aussi prétendre à une médaille notamment par Tarek Aziz Benaissa (-66kg), 5e lors des championnats du monde 2015 à Las Vegas (USA). La voile a aussi qualifié 3 athlètes. Deux athlètes représenteront la gymnastique au Brésil et autant en haltérophilie et en cyclisme.

L’Algérie, qui participe pour la 13e fois à des JO, sera présente pour la première fois avec 46 athlètes, plus la sélection des U-23 de football (18 joueurs).La judokate Sonia Asselah a été désignée comme porte-drapeau de la délégation algérienne lors de la cérémonie d’ouverture des joutes de Rio. 

La délégation sportive algérienne s’envolera pour le Brésil le 27 juillet à bord d’un avion spécial de la compagnie nationale Air Algérie. Le retour est programmé pour le 22 août.
Virus Zika

L’Algérie fait confiance aux autorités brésiliennes dixit Mustapha Berraf

L’Algérie fait confiance aux autorités brésiliennes pour prendre les mesures préventives nécessaires concernant le virus Zika lors des Jeux olympiques 2016 de Rio de Janeiro (5-21 août), a indiqué lundi à Alger le président du Comité olympique et sportif algérien (COA), Mustapha Berraf. « Nous avons entièrement confiance.

Les autorités brésiliennes font de leur mieux pour minimiser au maximum le risque de contagion durant les joutes olympiques cet été », a indiqué Berraf, lors d’un point de presse tenu au siège du COA à Ben Aknoun (Alger). L’Algérie sera représentée aux JO-2016 par 46 athlètes, plus la sélection des U23 de football (18 joueurs).

« De notre côté, nous avons pris nos précautions à travers nos équipes médicales qui accompagneront la délégation tout au long de son séjour. Il n’y a pas de crainte à avoir pour ça », a encore rassuré le premier responsable de l’instance olympique algérienne. Les athlètes algériens seront hébergés au niveau du bloc 18 situé au milieu du village olympique composé de 31 immeubles.

« L’Algérie a soutenu le Brésil dans sa candidature pour l’organisation des JO-2016 et continuera à le faire pour que cette édition soit couronnée de succès », a encore dit Berraf. Le virus Zika, qui touche 1,5 million de personnes dans le pays-hôte des JO-2016, peut être responsable de fièvre, de douleurs articulaires et, dans certains cas beaucoup plus rares, de problèmes neurologiques. Des sportifs de plusieurs disciplines ont déclaré forfait à cause du virus Zika.

Les derniers sont les joueurs de tennis tchèques Tomas Berdych (8e mondial) et Karolina Pliskova (n° 16) qui ont annoncé samedi leur forfait pour les JO-2016, comme l’avaient fait la veille le Canadien Milos Raonic et la Roumaine Simona Halep. Les meilleurs golfeurs ont également renoncé au rendez-vous olympique les uns après les autres. Six des dix meilleurs joueurs de la planète, dont les n° 1, 2, 3 et 4 (Jason Day, Dustin Johnson, Jordan Spieth et Rory McIllroy) n’iront pas au Brésil, tous affirment craindre de contracter le virus Zika.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email