-- -- -- / -- -- --
Op-Ed

Muselière sioniste

La petite phrase polémique de feu Houari Boumediène, au sujet de la solidarité inconditionnelle de l’Algérie en faveur de la cause palestinienne, a dû bouleverser les sionistes. Au point où ils en ont retenu le concept en l’appliquant à l’Etat d’Israël.

Pour les plus jeunes qui ne connaîtraient pas la célèbre réplique de l’ex-président algérien, rappelons que ce dernier avait affirmé, dans le contexte d’une des guerres israélo-arabes, que l’Algérie soutenait la Palestine «qu’elle ait tort ou raison».

Or, en observant les réactions dans le camp occidental qui compte les alliés subjectifs d’Israël, on s’aperçoit que nombre de pays, champions de la défense des droits de l’Homme et de la légalité internationale, renoncent à leurs valeurs dès qu’il s’agit d’évaluer la moralité du sionisme. Il en est ainsi des Etats-Unis, par exemple, qui n’osent jamais exiger quoi que ce soit de leur protégé quand ils sont si féconds en résolutions punitives soufflées au Conseil de sécurité face à l’Iran ou la Corée du Nord. Or, s’il fallait comparer le bilan morbide desdits régimes, l’Etat sioniste arrache la pole-position en matière de crimes massifs et de piétinement des droits humains les plus élémentaires.

Tout le monde sait que c’est le puissant lobby politico-financier de l’AIPAC qui musèle les plus indignés des responsables américains, et que des officines du même type veillent sur la complicité passive ou active de la plupart des puissance occidentales. Ce qui explique l’agitation des autorités françaises de ces derniers jours, complètement déstabilisées par la protesta pro-palestinienne qu’elles se sont empressées de taxer « d’anti-israélienne» en guise de mea culpa vis-à-vis des faucons de Tel Aviv.

Bien entendu, les peuples n’étant pas dupes, une révolte incompressible couve contre l’impunité de l’Etat fasciste qui extermine des civils au Proche-Orient, en même temps qu’il menace de trousser le jupon à tout pays qui s’opposerait à son holocauste

Du coup, les pouvoirs pro-israéliens de la planète commencent à paniquer. De sournois agents d’Israël tentent d’imputer à la gent musulmane ce sentiment «anti-juif » au lieu de prendre acte d’un ras-le bol général chez les citoyens de toutes les obédiences religieuses, dont de nombreux juifs, qui ne peuvent plus accepter le massacre de Palestiniens.

Contrairement aux dirigeants hypocrites qui cautionnent le génocide sioniste contemporain, comme d’autres ont cautionné la shoah par le passé, des centaines de millions de personnes condamnent la barbarie d’Israël, qui finira devant le tribunal de l’Histoire.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email