-- -- -- / -- -- --
Nationale

Mouvement citoyen: Le retournement du RND

Mouvement citoyen: Le retournement du RND

Dans le sillage de la conjoncture actuelle que vit le pays, la classe politique tente de s’agripper à « la dernière paille » pour sauver la face.
C’est le cas du RND (Rassemblement national démocratique), un des piliers de l’alliance présidentielle qui, dans un message adressé à ses militant, s’est prononcé sur la situation qui prévaut depuis le début du hirak le 22 fevrier dernier.
Le secrétaire général du RND, Ahmed Ouyahia avait affirmé que son parti œuvrerait à ce que « toutes les parties acceptent de faire les concessions susceptibles de convaincre les citoyens de la crédibilité de la transition démocratique harmonieuse prônée par le président de la République ».
Il avait appelé, de ce fait, « à prendre en charge les revendications pacifiques du peuple « dans les plus brefs délais pour éviter au pays tout dérapage ».
Le secrétaire général du RND, qui était un fervent défenseur du 5e mandat, tente de se positionner dans le nouveau contexte et estime que « ces concessions pourront également convaincre tous les courants politiques, notamment l’opposition, à l’effet de participer à la conférence nationale et d’œuvrer en toute souveraineté et démocratie à la révision de la Constitution ».
Ouyahia qui avait, à tout bout de champs, affirmé la garantie de la transparence des suffrages universels en Algérie, revient aujourd’hui avec un autre discours et appelle à la nécessité d’élaborer une nouvelle loi sur le régime électoral ainsi qu’à la création d’une instance indépendante chargée de l’organisation des élections.
L’ex-premier ministre, connu pour sa proximité viscérale avec le pouvoir est prêt non seulement à sacrifier ses positions et mais aussi à changer de clan pour se mettre du côté du peuple, en tentant d’adhérer au mouvement populaire. Il a déclaré dans ce sens que « La conjoncture actuelle exige de nous de se mobiliser, pleinement, pour permettre à l’Algérie de surmonter cette crise, en faisant prévaloir la sagesse au service de l’intérêt national ».
Le chef du RND s’adresse aux militants en cette conjoncture très délicate dans le souci de les mobiliser autour de lui et de gagner leur confiance. Ce qui lui servira de tremplin, d’autant qu’il affiche ouvertement son ambition d’être partie prenante de « la Conférence nationale inclusive » proposée par le président Abdelaziz Bouteflika pour « poser les jalons de la nouvelle République ». A ce titre, il indique que « la noble finalité nationale nous interpelle à l’effet d’œuvrer à unifier les rangs de notre parti en vue de mobiliser toutes nos énergies vives au sein de la société pour instaurer la sérénité et faire preuve de sagesse pour concrétiser le changement escompté par voies réglementaires, à même de préserver la stabilité sécurité du pays ».
Un travail fastidieux attend le RND qui envisage d’ores et déjà de tenir prochainement une rencontre avec les secrétaires des bureaux de wilaya. L’objectif étant de renforcer les repères d’une feuille de route à l’effet de réaliser cette finalité nationale, fait savoir Ouyahia.
Lui qui a toujours accepté d’accomplir les « sales besognes », souligne dans son dernier message qu’« il convient de prendre en charge, dans les plus brefs délais, les revendications pacifiques de notre peuple pour éviter au pays tout dérapage et pour que l’Algérie puisse poursuivre sa marche de développement socioéconomique ».
Mais Ouyahia semble oublier que dans cette protestation populaire, il existe un slogan qui fait fureur, un slogan en forme de verdict qui s’adresse à certains politiciens du même profil : « Yrouhou ga3 » (Vous partez tous !). 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email