Mosquée d’Alger : Vers un jumelage avec la Mosquée de Paris – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Mosquée d’Alger : Vers un jumelage avec la Mosquée de Paris

Mosquée d’Alger : Vers un jumelage avec la Mosquée de Paris

Le ministre des Affaires religieuses et des wakfs, Youcef Belmahdi a annoncé, ce vendredi à Alger, « une approche de coopération future », entre la mosquée d’Alger après sa réception et la Grande mosquée de Paris pour dispenser la meilleure formation possible aux étudiants et Imams.

Belmahdi a affirmé dans un entretien à l’agence officielle qu' »une réflexion est engagée pour l’établissement d’un jumelage entre la mosquée d’Alger après sa réception et la Grande mosquée de Paris pour l’adoption d’une vision commune dans la formation des Imams et étudiants dans le respect de notre référent religieux national ».

« Parmi les structures intégrées à la mosquée d’Alger, l’Institut supérieur des études religieuses, un pôle de formation spécialisée devant être opérationnel dès la réception du projet en vue d’améliorer le niveau de formation dans ce domaine », a indiqué le ministre, ajoutant qu »‘une réflexion est engagée pour l’établissement d’un jumelage avec la mosquée de Paris pour adapter le niveau de formation à l’environnement de l’Imam (France) ».

A cet effet, le ministre a rappelé que sa « rencontre avec le recteur de la mosquée de Paris, Chems Eddine Hafiz lors de sa récente visite en Algérie a permis d’échanger les vues et expertises sur la formation des étudiants et Imams », arguant que « le programme de formation accrédité par l’Institut Abdelhamid Ibn Badis relevant de la mosquée de Paris a été élaboré par des Imams algériens délégués en France par le ministère ».

L’enseignement futur de certains volets de ce programme au niveau de nos Instituts en Algérie répond au souci de prendre connaissance de l’environnement de l’Imam et promouvoir des niveaux de recherche dans les mémoires de fin d’études », a-t-il soutenu.

Cette coopération permettra aussi d’échanger les expériences concernant les différentes formes de lutte contre l’extrémisme, le népotisme, la violence, le radicalisme, domaines où l’Algérie a franchi de grandes étapes et le ministère des Affaires religieuses compte une grande expérience.

Il a ajouté que dans le cadre des relations de coopération avec la Mosquée de Paris, il sera procédé, après l’amélioration de la situation liée aux conditions de la pandémie de Coronavirus, à l’envoi de caravanes scientifiques qui se dirigeront à Paris pour présenter des conférences dans les instituts et les mosquées supervisés par cet édifice religieux en France ».

Dans le même contexte, le Premier responsable du secteur a indiqué que la relance des caravanes scientifiques au niveau national et qui a débuté lors des festivités du Mawlid Ennabaoui Echarif depuis la wilaya de Tizi Ouzou, « intervient pour consacrer le référent national et religieux, consolider les valeurs nationales et l’esprit de l’amour et de la solidarité et examiner les différentes questions qui concernent la société ».

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email