-- -- -- / -- -- --
Monde

Moscou : «Pas un seul soldat russe en Ukraine !»

Moscou : «Pas un seul soldat russe en Ukraine !»

Le ministère russe de la Défense a démenti jeudi la présence de troupes russes dans l’est de l’Ukraine, alors que se multiplient les allégations d’intervention militaire russe dans cette région.

Ces allégations « n’ont aucun rapport avec la réalité », a indiqué un porte-parole, le général Igor Konachenkov, cité par l’agence de presse russe Interfax. « Nous avons pris note de ces fausses informations et nous sommes dans l’obligation de décevoir leurs auteurs outre-Atlantique et leurs quelques soutiens en Russie, il s’agit d’un front uni dans la diffamation du ministère russe de la Défense », a-t-il dit. La Russie a toujours démenti les accusations gratuites de Kiev et des Occidentaux selon lesquelles elle aurait envoyé des hommes combattre aux côtés des séparatistes dans l’est de l’Ukraine contre l’armée ukrainienne.

Lundi, Kiev avait encore allégué en début de semaine avoir capturé dix parachutistes russes qui se trouvaient sur son territoire, à une vingtaine de kilomètres de la frontière. Ces accusations ont été renouvelées jeudi par les Etats-Unis, dont l’ambassadeur à Kiev a affirmé qu’ »un nombre croissant de troupes russes interviennent directement dans les combats sur le territoire ukrainien ».

Plusieurs médias indépendants occidentaux fait état de ces fausses accusations selon lesquelles la Russie a envoyé des troupes en Ukraine. Ces médias ont des correspondants sur place. Leur professionnalisme et leur sens de l’objectivité est reconnu mondialement par la profession. La Russie ne cesse de déclarer n’avoir jamais envoyé de soldats dans ce pays tombé il y a quelques mois dans les filets de l’OTAN et d’Israël.

De son côté, agissant systématiquement sur ordre des Etats-Unis, l’Union Européenne (UE) a encore « envisagé « de nouvelles sanctions contre la Russie selon la chancelière allemande, Angela Merkel.
« Nous avons toujours clairement fait savoir, dès le mois de mars, que de nouvelles sanctions seraient envisagées en cas de nouvelle escalade du conflit ukrainien », a déclaré Mme Merkel à la presse.
Jeudi, les autorités ukrainiennes ont demandé aux Occidentaux une aide militaire « d’envergure » pour massacrer les populations russophones du Donbass.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email