-- -- -- / -- -- --
Monde

Moscou appelle Washington à retirer ses troupes de l’Afghanistan

Moscou appelle Washington à retirer ses troupes de l’Afghanistan

La Russie juge erronée la décision de remplacer l’armée régulière américaine en Afghanistan par des mercenaires et appelle Washington à quitter le pays, estimant que la campagne militaire afghane des États-Unis a échoué.

Les autorités américaines doivent retirer leur contingent militaire de l’Afghanistan et mettre fin à la campagne stérile de Washington, a déclaré l’envoyé spécial du Président russe pour l’Afghanistan Zamir Kaboulov, dans une interview au quotidien Izvestia.
« Comme l’armée américaine n’obtient aucun résultat, qu’ils quittent l’Afghanistan.

La campagne américaine en Afghanistan a échoué », a-t-il indiqué. La Russie, selon lui, est contre le remplacement de l’armée régulière américaine par des mercenaires de sociétés privées, car ceux-ci se contenteront de fuir.

Des médias avaient annoncé l’intention des autorités américaines de remplacer les militaires de carrière en Afghanistan par des mercenaires et d’en déployer près de 5.500 dans le pays. La réalisation de ce plan, qui prévoit également le déploiement de 90 avions militaires, coûterait à Washington près de 10 milliards de dollars.

« Cela ressemble beaucoup à la politique coloniale », a noté le diplomate russe. Les États-Unis mènent une opération militaire en Afghanistan depuis 2001. Selon le président de la commission du Sénat américain des forces armées John McCain, Washington perd cette guerre et l’armée afghane essuie des pertes inadmissibles.

Zamir Kaboulov, représentant spécial du président russe pour l’Afghanistan, estimait récemment que la stratégie américaine a complètement échoué dans ce pays – ce que confirment les chiffres présentés dans un nouveau rapport de l’Onu. La principale conclusion du document des Nations unies n’est pas rassurante : les affrontements et les attentats se sont déplacés des campagnes vers les grandes villes, y compris dans la capitale Kaboul, et le nombre de victimes au premier semestre 2017 seulement dépasse largement les chiffres de toute l’année 2016.

Zamir Kaboulov soulignait que la situation actuelle en Afghanistan devrait être redressée « par ceux qui en sont responsables : les USA et le gouvernement de Kaboul ». De son côté, Moscou fait tout pour maintenir la stabilité en Asie centrale et empêcher les extrémistes d’approcher des frontières russes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email