-- -- -- / -- -- --
Nationale

Mort d’Ebossé: Hannachi réfute la thèse du parquet

Mort d’Ebossé: Hannachi réfute la thèse du parquet



Le président de la JS Kabylie a fait porter le chapeau du drame de samedi dernier au stade du 1er Novembre à Tizi Ouzou à l’arbitre du match Mohamed Benouza coupable selon lui de fautes qui ont provoqué l’ire des supporters locaux. En même temps, le patron des canaris réfute la thèse du parquet de Tizi Ouzou qui a conclu à une mort du canonnier camerounais causée par un « objet contondant » . Il souhaite que son club ne soit pas banni de la compétition nationale car, selon lui, ce genre d’incidents se produit partout.



Réagissant à la suite d’informations sur les circonstances du décès tragique du joueur camerounais de la JSK, Albert Ebossé survenu, samedi dernier au stade de Tizi-Ouzou, le parquet général de Tizi-Ouzou a rendu public, ce lundi un communiqué dans lequel il apporte des précisions relatives « aux résultats de préliminaires de l’autopsie opérée par le médecin légiste sur ses réquisitions » qui « révèlent que la mort du joueur est due à un traumatisme causé par un objet contondant et tranchant provoquant une hémorragie interne ».



Selon la même source, le PG de Tizi Ouzou a ordonné une enquête et instruit la police judiciaire afin « d’exploiter tous les moyens légaux, tels les enregistrements audiovisuels afin d’identifier le ou les mis en cause et les traduire devant la justice ». Il a rappelé que la police judiciaire a été instruite « pour diligenter une enquête sur les circonstances qui ont permis aux supporters de se procurer des pierres ou tout autre projectile et de les lancer sur les joueurs ».



De son côté, le président de la JS Kabylie, Mohand Cherif Hannachi, maintient le doute des causes probables du décès d’Ebossé : « Il n’y a pas de preuve qu’Ebossé ait été touché par une pierre », a-t-il indiqué hier à la chaîne TV Ennahar. « Il faut aussi dire les quatre vérités, Ebossé s’était trop forcé ce jour-là. Il a beaucoup couru. On a vu à travers la vidéo qu’il était entré à l’intérieur du tunnel, ensuite, il est tombé. C’est pour cela que nous continuons à chercher ce qui s’est passé. On a fait l’autopsie et les documents sont chez le procureur.



Quoi qu’il en soit, je ne pense pas que ce soit un projectile qui l’ait touché sur le côté car il était déjà entré dans le tunnel » et de poursuivre : « C’est possible qu’il ait glissé sur une flaque d’eau ou quelque chose comme ça » S’agissant du transport de la dépouille du défunt Ebossé à son pays d’origine le Cameroun, M. Hannachi a expliqué : « Nous étions aujourd’hui chez l’ambassadeur du Cameroun.



Nous avons mis en place un programme pour le retour de la dépouille du défunt Ebossé chez lui. Nous attendons son frère qui arrivera demain et d’ici jeudi le corps d’Ebossé sera à Douala. Certains dirigeants ainsi que le capitaine de l’équipe feront, également, le déplacement au Cameroun. » Au sujet des pierres qui ont été jetées sur le terrain, le responsable du club kabyle a précisé : « Concernant les pierres on ne sait toujours pas d’où elles provenaient, on se demande d’ailleurs si c’est bien une pierre qui a touché Ebossé. »



Enfin, M. Hannachi considère que son club ne peut être sanctionné car ce genre de phénomènes arrive dans tous les clubs : « La JSK ne peut être sanctionnée car ce genre choses arrive dans tous les clubs. Hier, j’ai parlé avec le président de la FAF et en tant que responsable de la JSK nous allons tout assumer. La famille du défunt touchera tous ses salaires jusqu’à expiration de son contrat en plus de l’indemnité qui leur sera octroyée conjointement par la FAF et la LFP » a-t-il conclu.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email