-- -- -- / -- -- --
Nationale

monoxyde de carbone : Une campagne de sensibilisation est lancée

monoxyde de carbone : Une campagne de sensibilisation est lancée

L’intoxication par le monoxyde de carbone est devenu un problème de santé publique majeur. Les bilans cycliques de la Protection civile concernant des accidents liés aux inhalations du CO, souvent mortelles, demeurent effrayants. Une campagne de prévention et de sensibilisation sur le danger d’asphyxie par ce gaz vient d’être lancée sous le slogan « Un hiver chaud sans risque ».

L’hiver pointe à peine son nez et les accidents liés à l’intoxication par le monoxyde de carbone sont déjà à déplorer. Les conséquences de ces intoxications involontaires sont souvent dramatiques côté pertes humaines. Quand il ne tue pas, il entraîne chez les victimes de graves séquelles respiratoires, neurologiques et cardiaques. Rien que pour la deuxième semaine du mois de novembre, les services de la Protection civile ont enregistré quatre décès suite à l’intoxication par le de carbone monoxyde émanant des appareils de chauffage, dont deux personnes à Sidi Bel Abbès, une à Médéa et une autre à Oum El-Bouaghi. Durant la même période, les éléments de la Protection civile sont également intervenus pour prodiguer des soins de première urgence à 45 personnes incommodées par ce gaz, dont 12 dans la wilaya de Nâama, 8 à Djelfa, 7 à Bordj Bou Arréridj, 6 à Sidi Bel Abbès, 5 à Alger, 3 à Batna, 2 à Oum El-Bouaghi et 2 autres à Bouira. Quelques jours auparavant, soit entre le 7 et le 9 novembre derniers, la Protection civile est intervenue pour secourir 12 personnes incommodées par le monoxyde de carbone émanant des appareils de chauffage et chauffe-bain, dont 8 appartenant à la même famille dans la wilaya de Sétif et 4 autres dans la wilaya de Tizi Ouzou. Les statistiques de la Protection civile révèlent que durant les neuf premiers mois de l’année 2019, il a été enregistré 132 décès par asphyxie dont 113 victimes sont mortes suite à l’inhalation du monoxyde de carbone. Dans les nombreux cas signalés, l’absence d’une bonne aération et la mauvaise utilisation des appareils de chauffage et de chauffe-bain sont souvent à l’origine des catastrophes.

En effet, le danger de ce gaz tient au fait qu’il soit indétectable par les sens humains, parce qu’invisible, inodore et non irritant. La baisse des températures pendant l’hiver rime avec l’utilisation massive des appareils de chauffage. Seulement, leur usage nécessite certaines précautions. Pour y faire face, et comme chaque année et à chaque saison hivernale, la Direction générale de la Protection civile rappelle aux citoyens les consignes de sécurité à respecter afin de préserver leur vie. Cette campagne de prévention s’étalera sur l’ensemble du territoire national tout au long de la période hivernale, avec l’organisation de journées portes ouvertes au niveau des unités de la Protection civile ainsi que des caravanes qui sillonneront les différentes localités dans le cadre des activités de proximité, et ce afin de sensibiliser les citoyens sur le danger d’asphyxie et les comportements à adopter, précise un communiqué de la Protection civile. Les consignes de sécurité à adopter en cas d’accident dû au monoxyde de carbone sont « simples ». Il est recommandé « d’aérer immédiatement les locaux en ouvrant portes et fenêtres, de faire évacuer les locaux et de vider les lieux de leurs occupants, d’appeler les secours et de ne réintégrer les locaux qu’après le passage d’un professionnel qualifié qui recherchera la cause de l’intoxication et proposera les travaux à effectuer ».

S’agissant des détecteurs de monoxyde de carbone commercialisés sur le marché local, la Protection civile a fait savoir que « des procédures d’évaluation sont en cours », relevant toutefois que « ces détecteurs ne suffisent pas pour éviter les intoxications car la prévention des intoxications, passe prioritairement par l’entretien et la vérification de manière régulière des appareils à combustion, la bonne ventilation des locaux et l’utilisation appropriée des chauffages d’appoint ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email