-- -- -- / -- -- --
Nationale

Moines de Tibehirine: Louh dément toute entrave dans l’enquête

Moines de Tibehirine: Louh dément toute entrave dans l’enquête

Le ministre algérien de la justice Tayeb Louh a affirmé jeudi que les procédures judiciaires entamées dans le cadre de l’enquête sur la mort des moines de Tibehirine se font normalement ,  dementant  toute entrave dans le déroulement de l’enquête.
«La justice algérienne fait son travail. D’ailleurs un juge algérien est actuellement à Paris dans le cadre de cette enquête », à t-il dit en
réaction aux accusations des juges français, concernant l’enquête sur la mort des moines de Tibehirine. Il a rappelle aussi que cette enquête est « chapeautée par un juge algérien ». Jeudi, l’avocat des familles des moines de Tibehirine a dénoncé une «confiscation des preuves» par l’Algérie qui a refusé que le juge d’instruction français, Marc Trevidic, rentre en France avec les prélèvements réalisés sur les dépouilles des religieux. Lors d’une conférence de presse à Paris, Me Patrick Baudouin a évoqué leur «terrible déception» de voir ces investigations bloquées «par ce refus de transfert en France des prélèvements opérés» par l’équipe du juge Trevidic qui s’est rendu la semaine dernière en Algérie. L’Algérie , évoquant «une souveraineté nationale», aurait refusé que les échantillons prélevés sur les moines soient transférés en France pour y être analysés.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email