-- -- -- / -- -- --
Nationale

Mohcine Belabes : «Nous avons un programme sérieux»

Mohcine Belabes : «Nous avons un programme sérieux»

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) et le mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) ont organisé comme de coutume des marches distinctes pour le 37e anniversaire du 20 avril 1980. Ces deux marche, qui interviennent en plein campagne électorale pour les élections législatives du 04 mai prochain ont drainé des centaines de personnes.

Une autre marche a été aussi organisée dans la ville de Sidi-Aïch par le P/APC de Tinebdar, Braham Bennadji, candidat et tête de la liste indépendante dite « Initiative Citoyenne ».

Pour sa part, le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a débuté sa marche depuis le Théâtre régional Malek-Bouguermouh et terminée devant la maison de la Culture où le président du RCD, Mohcine Belabbes a animé un meeting populaire pour célébrer le 20 avril et aussi pour soutenir les candidats du parti en lice pour le scrutin du 04 mai prochain. 

Plusieurs centaines de personnes ont pris part à cette action aux côtés du président du parti. Les manifestants ont arboré des emblèmes nationaux et amazighs et ont scandé des slogans hostiles au pouvoir.

Dans son intervention, Mohcine Belabbes a dressé le bilan des députés de son parti au sein du Parlement qui a été caractérisé par « la lutte contre de nombreuses lois antisociales ».
Il a rappelé, les positions inflexibles du parti contre la majorité gouvernementale, sourde selon lui, à tous les cris de détresse du peuple, notamment les lois de finances qui ont été le coup de grâce donné à la classe moyenne et aux petites bourses ».

Pour lui, les autres partis politiques ne disposent pas de programmes mais, juste des slogans et des promesses qu’ils ne tiendront jamais puisque le temps nous a démontré cela », a-t-il fait observer. Et d’ajouter : « une fois au parlement ces derniers feront, totalement, le contraire de leurs engagements ne valent rien ».

M. Belabes a fait observer que le parti dispose d’un programme sérieux ; il a plaidé pour « la redéfinitions des subventions des produits alimentaires », critiquant au passage la politique d’austérité appliquée actuellement mais, surtout la politique « de gaspillage qui avait précédée pour en arriver à cette situation de crise », dit-il.

Il a plaidé, aussi, pour « la hausse de la bourse des étudiants », et préconise de « favoriser l’investissement privé dans le domaine du tourisme et les énergies renouvelables pour contourner les prix du pétrole et la dépendance de notre économie à cette énergie ». Il a, par ailleurs, rappelé que le rôle de l’élu est de défendre les intérêts du peuple et du pays, rappelant que son mandant est national et qu’il doit être compétents ».

Le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) a marqué cet anniversaire par une marche aussi qui s’est ébranlée comme chaque année depuis le centre universitaire Targa Ouzemour pour finir à la place Saïd-Mekbel. Au long du parcours, la procession, partagée en plusieurs carrés, a scandé des slogans propre au mouvement à savoir « l’indépendance de la Kabylie », exprimant la position hostile de ce mouvement au vote, dénonçant la répression contre les militants du MAK.

Par ailleurs, le candidat indépendant tête la liste « Initiative citoyenne », actuel A/APC de Tinebdar Braham Bennadji, a organisé lui aussi une marche à Sidi-Aïch. La marche a drainé plusieurs centaines de personnes.

Il a plaidé dans son discours pour « l’officialisation effective de Tamazight et la libération des détenus d’opinion ». Bennadji a rappelé les luttes qu’il a livrées pour le développement de la région et sa fidélité au peuple, critiquant au passage les partis politiques qui n’ont pas pu imposer une alternative au pouvoir. Il a, ensuite, appelé les citoyens à voter en masse en faveur de sa liste pour exprimer tout haut ce que veulent et pensent les citoyens tout bas.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email