-- -- -- / -- -- --
Sports

Mohamed Yamani : « Le Musée olympique conservera l’histoire »

Mohamed Yamani : « Le Musée olympique conservera l’histoire »

Le Musée olympique algérien contribuera à la « conservation de l’histoire » du mouvement sportif national, a estimé jeudi à Alger son directeur, Mohamed Yamani.

« On veut conserver l’histoire de notre sport d’avant et après l’indépendance, et le Musée olympique devrait constituer le point de départ de cette valeureuse mission », a déclaré Yamani à l’occasion de l’opération de collecte de dons (équipements, drapeaux, livres, tenues de parade et autres objets) au profit du futur musée, lancée jeudi au siège du Comité olympique et sportif algérien (COA).

D’anciens médaillés olympiques algériens et des athlètes ayant eu l’honneur de participer aux JO ont offert des objets marquant leur présence au plus grand rendez-vous sportif planétaire. Nouredine Morceli, Hassiba Boulmerka, Nouria Benida-Merah (1500m), Abderrahmane Hamad (hauteur), Ali Saïdi-Sief (5000m), Guerni Saïd-Djabir (800m), Soraya Haddad,Mohamed Meridja (judo), Sid-Ali Zaâter (gymnastique), Mohamed Chebah (lutte) et Mohamed Allalou (boxe) ont ainsi offert maillots, pointes, kimonos, photos et pinces au Musé olympique algérien. »Ces champions sont en train de montrer la voie pour asseoir cette historique de notre mouvement sportif.

Ce sera un support important pour les écrivains et chercheurs qui s’intéressent à l’histoire de notre sport », a encore souligné l’ancien gymnaste international Yamani, premier Algérien ayant pris part aux Jeux Olympiques, en 1964 lors de l’édition de Tokyo.

Le Musée olympique algérien, situé en face de la salle Harcha-Hacène(Alger), est réalisé notamment grâce à une donation de 100.000 dollars du Comité international olympique (CIO). De son côté, le président du COA, Mustapha Berraf a souhaité « beaucoup de courage » à la direction du musée. »

Je souhaite que ce Musée donne une image rayonnante de l’Olympisme et du sport algérien qui a réalisé des performances mémorables », a dit Berraf, indiquant que l’Académie olympique sera aussi l’une des infrastructures « phares » du COA. »Il y a aussi l’Académie.

Nous ne nous occupons pas seulement du sport de haut niveau, mais également du sport à la base, notamment dans les quartiers populaires, viviers des jeunes talents », a-t-il ajouté L’inauguration de l’Académie olympique algérienne est prévue le 11 décembre 2016, coïncidant avec la commémoration du 56e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960.

Cette Académie, donnant sur la rue Larbi-Zekkal (Sidi M’hamed) a été réalisée sur l’emplacement d’une ancienne bâtisse coloniale, d’une superficie de 450 m².Yamani a enfin lancé un appel à toutes les personnes (sportifs, dirigeants, journalistes ou fédérations) qui veulent enrichir par des dons le Musée sportif algérien.

« Nous allons organiser des cérémonies de collecte de dons périodiquement et les donateurs vont avoir un certificat sur les objets offerts qui serontsoigneusement conservés », a-t-il conclu.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email