-- -- -- / -- -- --
Nationale

Mohamed El-Ghazi : «La CNAS détient 6 MDA de créances sur les organismes publics»

Mohamed El-Ghazi : «La CNAS détient 6 MDA de créances sur les organismes publics»

Après les visites effectuées dernièrement par les ministres de l’Education, du Commerce, de la Communication, de l’Environnement et de l’Aménagement du territoire et bien d’autres avant, hier, c’était le ministre du Travail, de l’Emploi et la Sécurité sociale, Mohamed El-Ghazi, d’atterrir à Béjaïa où il a passé au peigne fin son secteur, notamment les projets en cours d réalisation.

Le ministre a annoncé à l’occasion « l’application effective de l’abrogation de l’article 87 bis avec effet rétroactif à partir du 1er janvier 2015, à partir du mois d’août prochain ». Une bonne nouvelle pour les travailleurs, notamment ceux des petites catégories qui attendent avec impatience les augmentations salariales induites par l’abrogation de cet article du code du travail.
Il a indiqué dans le même sillage que « le décret d’application est publié dans le Journal officiel de la République ».

Le ministre a eu à écouter le bilan qui lui a été présenté au siège de la direction de wilaya de la Caisse nationale des assurés sociaux (CNAS) sise à Ihaddaden. Lequel fait part de 6 milliards de dinars de créances détenues sur des organismes publics au niveau de la wilaya. Ce qui est énorme pour la CNAS. Il ressort aussi du même bilan que la wilaya de Béjaïa dispose de 431 252 assurés sociaux salariés et 200 000 autres non salariés. Au total, il y a 300 000 détenteurs de cartes Chifa dans la wilaya de Béjaïa.

Aussi, on a appris que 10 600 pharmaciens et 3 000 médecins sont conventionnés par la CNAS au niveau national et travaillent avec la carte Chifa. Au sujet des conventions toujours, sur 158 médecins généralistes 29 seulement ont signé des conventions avec la CNAS et 2 médecins spécialistes l’ont fait sur 216 exerçant à Béjaïa.

A noter que le ministre a fait une halte au nouveau siège de l’ANEM où il a ordonné de hâter les travaux et de livrer le projet dans un délai n’excédant pas cinq mois. Il a été informé que l’ANEM a placé 17 726 diplômés dont 6 038 depuis le début de l’année en cours. S’agissant de l’ANSEJ, il est fait part du financement de 365 projets depuis le début de l’année en cours et la création de 790 postes d’emploi.

Cependant, le seul bémol c’est le taux élevé des entreprises ou investisseurs qui ne remboursent pas les crédits. Car, l’on a annoncé que le recouvrement est de 69% seulement. Pour sa part, la CNAC a financé cette année 161 projets. Concernant les locaux à usage professionnel, sur les 5 200 locaux construits dans la wilaya de Béjaïa, 2 962 seulement ont été distribués.

Le ministre a fait aussi une virée au siège de l’Algérienne du costume (Alcost). Sur place, il n’a pas manqué de formuler le soutien de l’Etat aux entreprises nationales et de plaider pour la formation du personnel pour livrer la bataille de la concurrence et de la qualité.

M. El Ghazi s’est enquis du projet de construction du siège de l’inspection du travail dont les travaux ont atteint un taux de 37% pour un coût de 57 milliards de centimes. Il a inauguré, en outre, le nouveau siège de la CASNOS qui a coûté la somme de 157 millions de dinars, comme il s’est rendu à l’est de la wilaya pour visiter le complexe touristique de la CNAS El Djourf Edhahabi dans la municipalité de Melbou, à 50 km environ du chef-lieu de wilaya.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email